Inauguration de l’exposition Wonder Lab - La beauté de l’artisanat français mise à l’honneur à Pékin

L’Ambassadeur de France en Chine a inauguré l’exposition "Wonder Lab" consacrée aux Maîtres d’Art français et présentée au Musée National de Chine à Pékin du 12 janvier au 17 mars 2019.

JPEG

Réunissant quinze des plus talentueux artisans et maîtres d’art français, l’exposition propose un regard renouvelé sur la création contemporaine.

De l’orfèvrerie à la céramique, de la plumasserie au travail de l’écaille, du verre, du cuir, de la paille, du papier ou du textile, l’excellence, la créativité et la diversité des métiers d’art français sont donnés à voir pour la première fois à un public international.

Le commissariat de l’exposition par Hélène Kelmachter, spécialiste de l’art contemporain, a choisi de mettre en lumière des créateurs aux personnalités rares qui font rimer vocation et tradition avec innovation.

Résolument contemporaine, l’exposition entraîne le visiteur dans une expérience esthétique inédite, faisant se croiser des savoir-faire, des matières, des chemins de vies, des hommes et des femmes qui ont choisi de prolonger des gestes, les réinventer et les transmettre.

Exposition à vocation itinérante, le Japon a été sa première destination, avec le Musée National de Tokyo en 2017.

JPEG

Les artistes qui partagent cette aventure humaine sont l’écailliste Christian Bonnet, l’artiste plumassière Nelly Saunier, le gaufreur imprimeur Laurent Nogues, le graveur héraldique Gérard Desquand, le verrier Emmanuel Barrois, l’orfèvre Roland Daraspe, l’héliograveur Fanny Boucher, l’éventailliste Sylvain Le Guen, l’artisan en marqueterie de paille Lison de Caunes, le dinandier Nathanaël le Berre, le créateur de papier peint à la planche François-Xavier Richard, le plisseur Pietro Seminelli, le créateur en parasolerie Michel Heurtault, le maroquinier Serge Amoruso et le céramiste Jean Girel.

JPEG

Du 12 janvier au 17 mars 2019, l’exposition sera présentée au Musée National de Chine à Pékin, en partenariat avec le Musée National de Chine et Beijing Sen Ying Culture Media Co., Ltd, et avec le soutien du Ministère de la Culture français, de l’Ambassade de France en Chine, de l’Institut Français et de l’INMA (Institut National des Métiers d’Art).

Pour en savoir plus

Site de HEART and crafts, co-organisateur de l’exposition, qui a pour vocation de promouvoir les artisans d’art d’exception en France et dans le monde http://heartandcrafts.com/home-francais/

Discours de l’Ambassadeur de France en Chine

M. le Directeur du Musée National de Chine, cher Wang Chunfa,
Mme la présidente de HEART and CRAFTS, chère Gaëlle Dupré,
Mme la commissaire, chère Hélène Kelmachter,
Mesdames et Messieurs,

Tout d’abord, je souhaite remercier chaleureusement les équipes artistiques, les artistes, français et chinois, pour le travail prodigieux réalisé sur cette exposition. Elle est tout simplement éblouissante !

Cette semaine, le Quotidien de l’art, magazine culturel français, mettait en lumière dans l’un de ses articles, la menace qui pèse sur les métiers d’art.
Dans un monde tiraillé par une consommation frénétique et la standardisation des produits, c’est leur survie même qui est en jeu.

Encourager aujourd’hui un projet sur les métiers d’art, répond donc à une nécessité d’accompagner un savoir-faire, de transmettre un patrimoine, une histoire ancestrale, celle du geste et de la main.

Ces artisans se révèlent, par la finesse et la dextérité de leur travail, être aussi de grands artistes. Face à ces objets, réalisés parfois avec des matériaux rares, nous contemplons des trésors inestimables.

C’est donc ici, dans le très prestigieux Musée National de Chine, deuxième musée le plus visité au monde - après le Louvre, qui vient de dépasser les 10 millions de visiteurs en 2018, un record mondial historique - que nous nous réjouissons de découvrir l’exposition Wonder Lab à laquelle sont associées les œuvres de 15 Maîtres d’art français et 11 artistes-artisans chinois.

En réunissant les créations d’artisans d’art français distingués pour leur degré d’excellence, notamment par le très rare titre de Maître d’art, créé en France en 1994 par le Ministère de la Culture, cette exposition met en lumière le travail de la laque, la gravure sur bois, le gaufrage, et bien d’autres pratiques encore.
Il est par ailleurs très bienvenu de réunir des artistes français et chinois, puisque c’est par la confrontation de leurs œuvres, par leur dialogue, que leurs créations s’enrichiront.

Ce projet, mené par Gaëlle Dupré et l’agence HEART and CRAFTS, constitue une ouverture audacieuse pour faire connaître aux publics et aux professionnels chinois, des productions précieuses, voire uniques ce qui permettra à l’avenir de capitaliser et de valoriser sur la qualité française de l’artisanat d’art.

Je souhaite beaucoup de succès à cette ambitieuse exposition.
Elle annonce, à ce titre, une année culturelle riche en couleurs, foisonnante en propositions, exigeante dans ses valeurs et ses contenus.

Cette année sera précisément placée sous le signe de la diversité et du dialogue des cultures, conformément aux priorités arrêtées par les Présidents XI Jinping et Emmanuel Macron, qui ont placé la culture en leur cœur.

Sans diversité et sans échanges et dialogue, il n’y a pas de liberté et donc pas de création.

Pour conclure, je voudrais remercier Mme Wendy Zhang et M. Cui Rong, directeurs de Beijing Sen Ying Culture Media. Sans leur soutien, cette exposition n’aurait pas pu voir le jour.

En vous souhaitant à tous, une très bonne visite et une très belle année, je cède sans tarder la parole à la Présidente de HEART and CRAFTS, Madame Gaëlle Dupré.

Dernière modification : 14/01/2019

Haut de page