signature de convention de partenariat entre MSO Chengdu et APDE

A l’occasion de son déplacement à Kunming le Samedi 13 mai 2017, Madame la Consule Générale a assisté à l’accord de coopération entre la Maison du Sud-Ouest et et l’Association de la Promotion et du Développement des Entreprises ethniques de la province du Yunnan (APDE).A cette occasion elle a rencontré la délégation française et notamment M. Jean-Pierre Raynaud, vice-président de la région Nouvelle Aquitaine et Madame Anne Palczewski, directrice de l’AANA.

Le rayonnement culturel et économique de Kunming est historiquement lié à son positionnement stratégique dans la « Route de la Soie du Sud ». Depuis 2000 ans, Kunming est une plateforme d’échange avec le sous-continent indien et l’Asie du Sud. Alors que la capitale chinoise accueille d’importants officiels politiques du monde pour le grand forum « les Nouvelles routes de la soie », inauguré par Xi Jinping, le principal contenu du discours de M. LIU Guangxi a porté sur le sujet « les Nouvelles routes de la soie ».

Le Consulat général de France à Chengdu couvre la province du Sichuan, la municipalité automne de Chongqing, la province du Yunnan et la province du Guizhou. La coopération décentralisée dans la circonscription dont Madame la Consule Générale a la charge est tout aussi riche que diverse. Elle comprend des jumelages, des projets plus construits et des belles expériences notamment dans le domaine vinicole. Le dynamisme de ces partenariats entre les collectivités territoriales enrichit la relation bilatérale car ils sont aussi une dimension importante du dialogue de haut niveau sur les échanges humains. En effet, les collectivités françaises et chinoises font face à des défis communs : le développement durable et l’attractivité des territoires ; la coordination des acteurs économiques, la gestion de la santé et de l’éducation de nos peuples ; la préservation de nos patrimoines.

La délégation française présente à Kunming contribue à promouvoir les vins du Sud-Ouest de la France dans le Sud-Ouest de la Chine. Une bouteille de vin importée sur deux est française, 2 bouteilles sur 3 pour les spiritueux. La Chine représente un marché de poids pour la France, elle représente son troisième client à l’export. L’offre française possède quasiment la moitié des parts de marché et la consommation des vins importés ne se limite plus aux villes principales de Chine (Shanghai, Pékin, Canton, Shenzhen, ...).

Dernière modification : 15/05/2017

Haut de page