Wuhan à découvrir…

Wuhan est la capitale de la province du Hubei. C’est là que le Yangtsé, troisième fleuve du monde, conflue d’eau divise Wuhan en trois parties : Wuchang, Hankou et Hanyang.

==============

Wuhan à découvrir…

==============

Avec 3 500 ans d’histoire, Wuhan (武汉) est l’une des plus anciennes villes de Chine. Capitale de la province du Hubei et métropole de 10 millions d’habitants, elle regroupe les trois cités de Hankou 汉口, Wuchang 武昌 et Hanyang 汉阳, réparties de part et d’autre du Yangtzé.

==========================================

Hankou 汉口, haut-lieu de la présence étrangère au XIXe siècle

==========================================

Le quartier des Concessions - 租界

Ce quartier se situe dans l’ancien Hankou qui s’étend le long du fleuve Yangtze dont les berges, réaménagées après les grandes inondations de 1998, sont devenues le lieu de promenade dominical des Wuhanais.

.

JPEG - 37.6 ko
Mairie de Wuhan
Ancien Consulat allemand

.

JPEG - 37.1 ko
Ancien Consulat américain
Situé dans l’ancienne concession française

.

En partant du croisement de la rue Sanyang 三阳路 et de l’avenue Yanjiang 沿江大道 en direction du centre ville, vous pourrez admirer l’ancien consulat allemand, devenu la mairie de Wuhan, et un peu plus loin, après l’hôtel Howard Johnson Pearl Plaza, l’ancienne banque d’Indochine, transformée en Café Victoria. Tournez à droite dans la rue Chezhan 车站路 (qui se situe entre le Café Victoria et l’ancien consulat des Etats-Unis, affecté à une agence pour l’emploi). Vous y verrez, après un coude sur la gauche, une ancienne église catholique construite à la fin du XIXe siècle, et réaménagée en discothèque de bon standing où il est agréable de boire un verre. Juste en face, se situe le bâtiment de l’ancien « Club gaulois » attribué aux militaires.

.

JPEG - 37.7 ko
Ancienne Banque d’Indochine
Aujourd’hui, Café Victoria

.

JPEG - 39.6 ko
Ancienne église, Chezhan lu

.

Si vous poursuivez à pied jusqu’à la rue Shengli 胜利街, tournez à gauche jusqu’au n° 142 où vous pourrez emprunter l’une des dernières voies piétonnes de Wuhan, la ruelle Tongxingli 同兴里, qui comporte de vieilles demeures bien préservées et qui vous mènera jusqu’à la rue Dongting 洞庭街. C’est dans cette rue qu’était situé l’ancien consulat de France (ouvert en 1863) qui avait pour vis-à-vis au n° 88 la riche demeure d’un marchand russe, précédée au n° 82 d’un commissariat de police avec quelques mètres plus loin, au n° 90, l’imposant consulat de Russie de l’époque. Converti en hôtel, vous pourrez vous y rafraîchir dans sa véranda. Si vous poursuivez (en voiture) la rue Dongting 洞庭街jusqu’à la rue Poyang 鄱阳街, vous pourrez voir l’église orthodoxe, fermée au public, et bordée par le Club 1881, discothèque à la mode.

.

JPEG - 27.3 ko
Tongxingli

.

JPEG - 55.2 ko
L’ancien Hôtel Terminus
Aujourd’hui, Hôtel Jianghan

.

Dans la rue Shengli 胜利街 (qui est en sens unique), l’hôtel Terminus, datant des années 20, a fait place à l’hôtel Jianghan 江汉饭店, avec en vis-à-vis, au n° 174, un bâtiment de la même époque qui accueillait un bureau des Chemins de fer de Wuhan, qui y sont toujours installés. Perpendiculaire à la rue Shengli 胜利街, se trouve la rue Lihuangpi 黎黄陂路, où vous pourrez vous rendre, au n° 38, dans l’une des galeries d’art les plus en vue à Wuhan, Meilianshe Art Space 美莲社.

Beaucoup plus loin, au n° 271 de la rue Shengli 胜利街 et derrière la mairie, se devine un ancien commissariat rattaché à la concession allemande. A l’extrême opposé de cette même rue, se dresse au n° 77 un bâtiment bien conservé qui abritait en 1924 un bureau local de presse, et qui bordera l’une des sorties du tunnel en cours de construction sous le Yangtzé.

Si vous souhaitez voir l’une des dernières maisons de thé de Wuhan, arrêtez-vous au « Jardin de la famille WU » Wujia Huayuan 吴家花园, au n° 124 de la rue Nanjing 南京路 (qu’il est préférable de prendre en voiture à partir de l’avenue Jinghan 京汉大道). Nichée dans un coin de verdure, vous pourrez admirer le charme désuet d’une demeure d’époque et son mobilier traditionnel.

Le quartier des antiquaires - 古玩市场

Au n° 209 de la rue Xianggang 香港路, se situe le quartier des antiquaires de Hankou. Il comporte une multitude de petites échoppes qui regorgent de trésors du passé à l’authenticité douteuse, mais de belle facture, et à des prix plus abordables que dans les grandes villes de la côte. Vous y trouverez des porcelaines et autres curiosités de l’art chinois. La plupart des objets sont présentés comme datant des dynasties Ming (1368-1644) ou Qing (1644-1911).

La rue Jiqing - 吉庆街

Cette rue célèbre pour ses musiciens regroupe des restaurants aux cuisines variées. Vous pourrez déguster les spécialités de la cuisine de Wuhan, du Hubei 湖北, du Hunan 湖南 et du Sichuan 四川, mais aussi de Shanghai 上海 et du Xinjiang 新疆. Votre repas sera agrémenté de mélodies de troubadours de rue qui, pour quelques yuans, joueront vos airs favoris avec des résultats plus ou moins heureux, mais le pittoresque au moins est au rendez-vous.

.

JPEG - 25.9 ko
L’animation de Jiqing lu

.

La rue des marchands de thé - 玉带茶市

Pour acheter du thé, rendez vous rue Yudai 玉带石街 (perpendiculaire à la rue Chongren 崇仁路) où vous n’aurez que l’embarras du choix pour goûter aux saveurs des thés de Chine qui firent au 18ème siècle la fortune du port d’Hankéou. Si vous souhaitez flâner dans le quartier, faites un saut au mini marché des antiquaires 收藏家市场, qui se trouve presqu’en face sur la rue Chongren 崇仁路 . A quelques minutes de là en taxi, la rue Wusheng 武胜路 (quartier de Xingfu 幸福社区) aligne des boutiques de lanternes en papier, calendriers et décorations traditionnelles, qui sont bien achalandées au moment de Noël et du Nouvel An chinois.

Le Grand Bazar - 汉正街

La rue Hanzheng 汉正街 est l’une des plus anciennes artères du vieux Hankou. C’était il y a 500 ans le poumon économique de la ville. Aujourd’hui cette zone de plus de 2 hectares s’est transformée en un gigantesque marché de biens de consommation de qualité courante, vêtements, bijoux et objets de pacotille. Réputée pour la modicité de ses prix et ses pickpockets, elle donne une idée sympathique et bigarrée d’un quartier populaire chinois.

================================

Hanyang 汉阳, deux sites historiques d’intérêt

================================

Le temple bouddhiste Guiyuan - 归元寺

Situé sur la rue Cuiwei 翠微路 , le temple de la pureté originelle, dit aussi « des 500 Bouddhas », mérite le déplacement. Construit pour la première fois en 1658, c’est l’un des plus grands temples bouddhistes de Chine. Il comporte plusieurs pavillons dont un présente une statue de Sakyamuni faite d’un seul bloc de jade blanc, et un autre, cinq cents statues de ses disciples confectionnées au début du 19ème siècle. Une boutique de souvenirs de belle qualité et un restaurant végétarien 归元寺内素菜馆 sont établis sur le site.

Le musée des pierres rares - 中华奇石馆

Pour les amateurs de fossiles, faites un saut au musée des « pierres rares » , situé à deux pas, dans la rue perpendiculaire en face de l’entrée du temple. Ce très beau musée, aménagé au n° 61 de la rue Cui Wei 翠微路 dans une résidence ancienne bâtie autour d’un jardin soigneusement entretenu, présente une collection de 3000 pierres qui valent le coup d’oeil.

Les pavillons de Qingchuan - 晴川阁

A côté de l’Holiday Inn Riverside et en face de la pagode de la Grue Jaune qui se dresse de l’autre côté du Yangtze, s’égrènent dans un cadre de verdure plusieurs pavillons remontant aux dynasties Song (960-1279) et Ming et reconstruits à différentes époques. Le lieu a été érigé à la mémoire du héros Yu, fondateur de la dynastie Xia (2070-1600 avant J.C.) qui fût le premier à s’attaquer aux inondations. Il présente une stèle où figurent des caractères qui seraient à l’origine des idéogrammes actuels. Le nom Qingchuan provient d’un poème célèbre de Cui Hao de la dynastie Tang (618-907).

Curieusement ignoré, ce site est peut-être le plus enchanteur à Wuhan.

=======================================

Wuchang 武昌, siège du très prestigieux musée provincial

=======================================

Le musée provincial du Hubei - 湖北省博物馆

Créé en 1953, le musée provincial du Hubei accueille d’importantes collections de bronzes et jades, des instruments de musique traditionnelle et des reliques culturelles richement ornementées. Plus de 140.000 objets y sont exposés, qui proviennent des fouilles archéologiques de la province et notamment de la tombe du marquis Yi de l’Etat de Zeng qui remonte à 2400 ans. La collection des bronzes est peut-être la plus belle de Chine. A voir aussi la reconstitution du site où furent retrouvés il y a quelques années des chars de guerre et leurs montures.

Le temple taoïste Changchun - 长春观

Au lieu dit Da Dong Men 大东门 , il est possible d’admirer le temple Changchun, dont les pavillons s’étagent en hauteur et auquel les illuminations du soir confèrent un cachet particulier. Beaucoup de reliques ont été détruites pendant la révolution culturelle, mais plusieurs pavillons ont été reconstitués depuis. L’un d’eux abrite une soixantaine de statues colorées dont une, correspondant à votre signe et année de naissance, vous éclairera sur votre destinée...

Vous pourrez vous rafraîchir dans la maison de thé située sur la partie gauche du site ou vous restaurer dans un restaurant végétarien de caractère, proche de l’entrée principale du temple, après les boutiques de souvenir 武珞路145号长春观素菜馆.

Le temple bouddhiste de Baotong - 宝通寺

Au n° 289 de la rue Wulu 武珞路, le temple Baotong justifie le déplacement. Vous découvrirez derrière un porche anodin ses différents pavillons étagés sur une colline boisée dont certains en cours de restauration. Un couple de lions de pierre de la dynastie Ming vous accueillera au début de votre visite qui vous mènera à une statue de Sakyamuni, encadrée des souverains du Mérite, de la Vertu, de la Protection du Bouddhisme et de la Perspicacité, et à un « Bouddha couché » inattendu, sculpté dans un bloc de jade immaculé.

Arrivés au dernier des pavillons, les plus courageux pourront grimper au haut de la pagode Baotong, construite au 13ème siècle, et découvrir les environs. Vous pourrez vous rafraîchir dans un restaurant végétarien situé tout près du porche d’entrée et de bonne tenue.

Le lac de l’Est - 东湖 et la colline Moshan - 磨山

Le lac de l’Est est l’un des endroits les plus touristiques de Wuhan. Avec une surface de plus de 33 km², bordé d’une belle végétation, c’est un lieu de promenade très apprécié des Wuhanais qui s’y rendent nombreux le week-end. Sur une des berges, se situe une colline, Moshan 磨山 , point d’attraction pour ses fleurs en toute saison, les orchidées au printemps, lotus en été, osmanthus à l’automne, et fleurs de prunier en hiver. Vous pouvez faire le tour de ce lac en taxi (indiquer au chauffeur la route du lac de l’Est 沿湖大道 ) et vous rendre ensuite au jardin botanique qui est situé près de Moshan 磨山.

Le jardin botanique - 武汉植物园

Le jardin botanique 武汉植物园 est à visiter. 7500 espèces végétales s’y déploient dans un cadre bucolique au bord du lac de l’Est. A voir en particulier la reconstitution d’un environnement du barrage des Trois Gorges et ses plantes rares préservées et réacclimatées, et tout près de l’entrée un pavillon didactique conçu pour les enfants. Ne manquez paz non plus la serre tropicale, de conception française, qui est illuminée le soir. Vous pourrez faire halte à la sortie au « parfum de l’ivresse » 醉香隆, restaurant lacustre aux pavillons de plein air, dépaysement et charme assurés.

La rue Hubuxiang - 户部巷

Si vous souhaitez avoir un aperçu du Wuhan d’autrefois, ne ratez pas Hubuxiang 户部巷, célèbre pour ses petits-déjeuners à la chinoise et où il faut aller de préférence le matin. C’est ici que vous pourrez vous faire une bonne idée des petits en-cas chinois, nouilles aux sésames (spécialité de Wuhan), raviolis à la vapeur, rouleaux de printemps et petits pains farcis.

La pagode de la Grue jaune - 黄鹤楼

Monument emblématique de Wuhan, reconstruit à plusieurs reprises et célèbre pour avoir inspiré de nombreux poètes comme Li Bai (dynastie Tang), cette pagode est située sur une petite colline qui domine le Yangtze. Elle se trouve non loin du musée de la Révolution qui retrace les événements qui ont mis fin à la dynastie mandchoue et conduit à la proclamation de la République par Sun Yat-Sen en 1911. Le site, qui fait l’objet d’aménagements spectaculaires, est appelé à devenir l’un des hauts lieux du Wuhan de demain.

Le passage Shouyiyuan – 首义园

Non loin de ce site, le passage couvert Shouyiyuan 首义园 abrite, comme la rue Jiqing, une variété de petits restaurants populaires où des troubadours de rue agrémenteront vos collations, avec le même bonheur qu’à Hankou…

Le musée de l’Université des Géosciences de Chine – 中国地质大学博物馆

Autre point d’intérêt pour qui s’intéresse à la minéralogie et paléontologie, le musée de l’université des Géosciences, récemment ouvert sur le campus de l’université, au n° 388 de la rue Lu Mo 鲁磨路. A dix minutes à pied, une forêt pétrifiée a été reconstituée sur le site.

Le quartier des antiquaires - 古玩市场

La rue Xudong 徐东路, située sur la droite à la sortie du deuxième pont 长江二桥, est spécialisée elle aussi dans les antiquités, avec un choix d’objets moins diversifié qu’à Hankou mais davantage de peintures et rouleaux d’idéogrammes.

=====================================

Informations & Coordonnées

Consulat général de France à Wuhan

568 Avenue Jianshe, Room 1702

Hankou, Wuhan

Tél : (0086) (0) (27)-65797900

=====================================

Photos HRdeR

Dernière modification : 18/07/2014

Haut de page