Voyage d’étude de huit représentants d’universités et think-tanks chinois de 2012 [中文]

Du 4 au 11 novembre 2012, huit représentants d’instituts de recherche et think-tanks sur l’environnement, soutenus par l’ambassade de France en Chine, se sont rendus en France pour un voyage d’étude.

Du 4 au 11 novembre 2012, huit représentants d’instituts de recherche et think-tanks sur l’environnement, soutenus par l’ambassade de France en Chine, se sont rendus en France pour un voyage d’étude. L’objectif de ce séjour était d’encourager ces chercheurs à tisser des liens avec leurs homologues français travaillant sur les mêmes domaines afin de déboucher à l’avenir sur des projets communs de recherche.

L’ambassade de France en Chine a financé et organisé le voyage des représentants d’Instituts de recherche et think-tanks suivants :

- Faculté pour l’environnement et l’énergie de l’université Beida,
- Research center for contemporary China à l’université Tsinghua,
- Laboratoire sur l’énergie bas carbone à l’université de Tsinghua,
- Faculté de l’environnement et des ressources naturelles à Renmin,
- Institut d’études urbaines et environnementales de l’Académie des sciences sociales,
- Centre sur l’énergie et le changement climatique à Wuhan,
- Center of urban ecology and environmental protection de Shanghai
- Institut d’environnement urbain de l’Académie des sciences.

Au cours de cette semaine, les chercheurs chinois ont d’abord rencontré plusieurs représentants du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie afin de connaître plus en détail les principaux accords de coopération entre la France et la Chine en matière d’environnement et d’échanger sur la manière dont les universités et les think-tanks participent à l’élaboration des positions nationales dans ces deux pays. Leur rencontre avec des représentants de du Ministère des affaires étrangères et européennes ont permis d’évoquer les politiques françaises relatives à l’environnement et aux ressources naturelles ainsi que les principaux axes de la relation bilatérale entre la France et la Chine.

La délégation chinoise s’est par la suite rendue à l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri), au Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement (CIRED), et à l’Asia centre. Ces rencontres ont permis aux experts français de présenter leurs travaux et d’échanger sur de possibles partenariats avec les universités chinoises représentées. La table ronde « Rôle des universités et think-tanks dans la définition de la politique environnementale en France et en Chine » eut pour objectif de faire connaître les principaux problèmes environnementaux auxquels la Chine est confrontée et d’échanger sur les politiques environnementales françaises et chinoises afin de mettre en avant les meilleures pratiques.

A Grenoble, la délégation pu découvrir le plan climat appliqué par l’agglomération Grenoble-Alpes Métropole, ainsi que le Laboratoire d’économie de la production et de l’intégration internationale qui vise à développer un outil d’aide à décision politique dans le cadre des plans climat locaux. Ces rencontres furent suivies d’une visite de l’éco-quartier « La caserne de Bonne » et d’une présentation du laboratoire de recherche en sciences sociales PACTE. Le voyage d’étude s’est ensuite achevé à Clermont-Ferrand, où les universitaires chinois ont échangé avec leurs homologues du Centre d’Etudes et de Recherches sur le Développement International (CERDI).

Dernière modification : 10/07/2019

Haut de page