Voyage aux confins du système solaire [中文]

Succès du 18ème Café des sciences organisé à Pékin le 31 août

M. Alain Doressoundiram, astrophysicien spécialiste des petits corps du système solaire au Laboratoire d’études spatiales et d’instrumentation en astrophysique (LESIA) de l’Observatoire de Paris, a animé un café des sciences sur le thème des objets transneptuniens, encore appelés objets de Kuiper. Cette manifestation, qui a réuni une cinquantaine de participants, était organisée à l’Institut français de Chine par le service pour la science et la technologie de l’Ambassade de France, l’Institut français de Chine et l’Alliance française de Pékin.

Les objets Transneptuniens sont les derniers reliquats de la formation du système solaire. Ce sont des petits corps glacés, en orbite autour du Soleil et situés aux confins du système solaire, juste au-delà des orbites de Neptune et Pluton. L’étude de ces objets constitue une nouvelle branche de la planétologie, actuellement en plein essor.

JPEG

M. Alain Doressoundiram, a tout d’abord rappelé au cours de ce café des sciences l’historique de la recherche en astronomie concernant les planètes de notre système solaire, et plus particulièrement la découverte de Pluton. Il s’est ensuite intéressé à la description des autres corps célestes en apportant notamment des éléments d’information sur l’origine des « comètes » et la découverte du premier objet dit transneptunien, Varuna, en 1992. L’exposé s’est achevé sur la présentation des résultats de la recherche réalisée depuis cette découverte avec la définition de la ceinture de Kuiper située au-delà de l’orbite de Neptune rassemblant près d’un milliards d’objets, dont mille ont déjà été identifiés à l’heure actuelle, et le développement du "modèle de Nice" permettant de décrire la formation et l’évolution de notre système solaire. Un cocktail était organisé à l’issue de l’intervention où M. Alain Doressiundiram a pu répondre aux nombreuses questions de l’auditoire.

Dernière modification : 06/09/2012

Haut de page