Visite de l’entreprise Sichuan Revotek

Le 17 janvier 2017, le Service pour la Science et la Technologie du Consulat Général de France à Chengdu a rencontré le Professeur Kang YuJian, président directeur général et directeur scientifique de Sichuan Revotek.

JPEG - 62.9 ko
De gauche à droite : M. LIU Dun, directeur scientifique adjoint de Sichuan Revotek, Prof. KANG YuJian, PDG et directeur scientifique, Mme Sylvie Tourpin, attachée de coopération scientifique et universitaire et Mme Laurence Hung, chargée de mission scientifique

Fondée en 2014 et située sur le parc technologique de Chengdu (Chengdu Hi-Tech Zone), l’entreprise Sichuan Revotek a développé la première bio-imprimante 3D capable de fabriquer des vaisseaux sanguins. Fin 2016, les chercheurs de Sichuan Revotek en collaboration avec l’hôpital HuaXi et l’Université du Sichuan ont réussi à greffer des vaisseaux sanguins imprimés en 3D sur une population de 30 macaques rhésus. Aucun rejet de greffe n’a été observé et au bout d’un mois, les implants se sont complètement résorbés. Il s’agit d’une première mondiale qui a été possible par la mise au point d’une encre biologique appelée « Biosynsphere » composée de cellules souches.

Ces résultats sont l’aboutissement de plus de vingt années de recherche et selon le Professeur Kang, l’objectif de Sichuan Revotek n’est pas de vendre des bio-imprimantes mais de proposer des solutions médicales adaptées à chaque patient.

Pour soutenir ses programmes de recherche, l’entreprise souhaite coopérer avec des universités étrangères particulièrement dans le domaine de la chirurgie vasculaire. Cette rencontre a aussi été l’occasion de leur présenter des laboratoires et start-up françaises travaillant sur les mêmes thématiques.

Dernière modification : 19/01/2017

Haut de page