Visite de l’IFP Energies Nouvelles à Wuhan : promotion de technologies innovantes [中文]

Visite à Wuhan du 7 au 11 juillet 2014 d’une délégation d’IFP Energies Nouvelles. Rencontres dans les centres de recherche et universités, zone de hautes technologies et entreprises, administrations.

Une délégation d’IFP Energies Nouvelles (IFPEN) constituée de M. Daniel Champlon, directeur de la division « relations internationales », et de Mme Isabelle Morelon, son adjointe, s’est rendue à Wuhan du 7 au 11 juillet 2014.

Le programme était constitué de visites :

  • de l’institut de mécanique des roches et du sol IRSM de l’Académie des sciences de Chine à Wuhan ;
  • de l’université Huazhong de science et de technologie (HUST) - dont l’institut euro-chinois pour les énergies propres et renouvelables ICARE - et de ses centres de recherche (laboratoires clef d’Etat de combustion du charbon et laboratoire de chimie)
  • de l’université de Géosciences de Chine à Wuhan (CUG) ;
  • de la zone de développement des hautes technologies du lac de l’Est et d’entreprises ;
  • d’administration (commission de la réforme et du développement de Wuhan),
    ainsi que de rencontres avec le Consul général de France à Wuhan, M. Philippe Martinet, qui a reçu la délégation et les représentants des établissements visités lors d’un dîner de réception en leur honneur.
JPEG - 202.4 ko
A la zone de développement des hautes technologies du lac de l’Est

La délégation était accompagnée, pour une partie de son programme, par M. LI Yunlong, directeur de D2T en Chine, filiale à 100% du groupe IFPEN (systèmes de propulsion, bancs d’essais logiciels de simulation des émissions pour moteurs, transmissions pour motorisation hybride).

JPEG - 173 ko
A l’institut de mécanique des roches et du sol de l’Académie des sciences de Chine IRSM CAS

IFPEN a pu présenter aux différents acteurs rencontrés ses points forts en termes de R&D, et de formation diplômante ou continue.

Pour la R&D, qui représente 85% du budget d’IFPEN, les capacités en matière d’énergies nouvelles (biomasse, énergie éolienne, énergies marines), de géosciences (identification, évaluation et exploitation des ressources pétrolières et gazières) et de motorisations innovantes (via D2T) ont été mises en avant.

Lors de chaque visite de centre de recherche, la délégation IFPEN a également rappelé la capacité d’accueil de ses laboratoires en jeunes chercheurs – 40 nouveaux sujets de doctorat par an sur financement IFPEN, avec des possibilités d’accueil de doctorants supplémentaires financés par un partenaire.

Dans les universités visitées, en plus des présentations sur les activités de recherche, l’offre de formation diplômante d’IFPEN a également été évoquée, tant pour les masters (disciplines techniques et management) que pour le cycle ingénieur, qui recrutent ensemble chaque année entre 5 et 10 nouveaux étudiants chinois – principalement issus de l’université Tongji et de l’université Jiaotong de Shanghai - sur un total d’environ 500 nouveaux étudiants (dont près de 50% d’étrangers).

JPEG - 124.9 ko
A l’université des sciences de Chine à Wuhan CUG

Créé en 1945, IFPEN est la principale organisation de recherche technique en France dans le domaine du pétrole (ressources, extraction, raffinage), des moteurs (thermiques, hybrides, électriques) et des énergies nouvelles.

Etablissement public à caractère industriel et commercial, l’organisation emploie près de 1700 personnes à Paris et Lyon – chercheurs, ingénieurs, techniciens, et est dotée d’un budget annuel de l’ordre de 300 MEUR, financé à près de 50% par l’Etat. L’un de ses chercheurs, Yves Chauvin, a reçu le prix Nobel de chimie en 2005.

Le groupe est doté de plusieurs filiales, présentes à l’international, dont certaines sont installées ou représentées en Chine, notamment :
- Axens (Procédés catalytiques, raffinage et pétrochimie, carburants alternatifs) à Pékin
- Beicip-Franlab (solutions globales en exploration-production pour les domaines pétroliers et gaziers) à Pékin
- D2T (moteurs) à Wuhan
- Heurtey Petrochem (fours industriels) et Prosernat (traitement de gaz) à Pékin.

JPEG - 182 ko
Au laboratoire clef d’Etat en combustion du charbon SKL CC de HUST
JPEG - 159.2 ko
A l’institut euro chinois pour les énergies propres et renouvelables ICARE

La mission a été préparée, depuis le Consulat général de France à Wuhan, avec le concours du service pour la science et la technologie et du service économique régional. Les rendez-vous dans les universités étaient accompagnés par l’attaché de coopération universitaire pour les aspects formation.

Dernière modification : 22/07/2014

Haut de page