Vème symposium international franco-chinois sur les cellules souches [中文]

Kunming, 13 et 14 décembre 2013.

Le Vème symposium international franco-chinois sur les cellules souches s’est tenu les 13 et 14 décembre 2013, à Kunming, regroupant une cinquantaine de scientifiques chinois et français, mais aussi australiens, argentins, canadiens, étatsuniens, marocains et thaïlandais pour débattre sur le thème « Les cellules souches, du laboratoire au chevet du patient ». Co-organisé par l’hôpital Calmette affilié à l’université médicale de Kunming, le premier hôpital affilié à l’université médicale de Kunming et l’université de Lorraine, ce symposium était placé sous le haut patronage de l’Ambassade de France.

Après les discours des deux co-présidents du symposium, les Professeurs Jean-François Stoltz (Faculté de médecine de Nancy) et LI Li (hôpital Calmette de Kunming), la cérémonie d’ouverture a été l’occasion, pour les représentants du bureau de la science et de la technologie de la province du Yunnan, et du bureau des experts étrangers de Kunming, de replacer la thématique du symposium dans le contexte général de la recherche chinoise et de la politique scientifique locale. Le représentant de l’Ambassade de France, rendant hommage aux organisateurs et aux scientifiques présents, s’est réjoui de la vitalité et de la durabilité de la collaboration franco-chinoise dans le domaine de la médecine régénérative. En effet, la faculté de médecine de l’université de Lorraine, déjà partenaire du laboratoire commun d’ingénierie cellulaire et tissulaire et applications en médecine régénérative avec le collège médical de l’université de Wuhan, collabore activement avec l’hôpital Calmette affilié à l’université médicale de Kunming dans le cadre d’une convention de coopération signée en 2009. Ces relations perpétuent la tradition de coopération franco-chinoise en médecine, déjà plus que centenaire à Kunming l’hôpital Calmette ayant été créé en 1914 par la France sur la base de l’hôpital consulaire français de Kunming créé, lui, en 1901.

Durant les deux journées d’exposés et de débats scientifiques, les participants ont ensuite échangé leurs concepts et confronté leurs résultats les plus récents, autour de trois thèmes majeurs : Origine et identification des cellules souches, Les cellules souches dans l’ingénierie tissulaire et la médecine régénérative, Cellules souches et immunologie. La taille volontairement limitée de ce symposium très spécialisé a permis des échanges vifs et directs, particulièrement informatifs pour les chercheurs présents.

Dernière modification : 19/12/2013

Haut de page