Une délégation française ambitieuse aux Jeux de la Francophonie

Du 21 au 30 juillet 2017, à Abidjan (Côte d’Ivoire), la VIIIe édition des Jeux de la Francophonie permettra à plus de 4 000 jeunes talents des pays francophones de se mesurer dans des épreuves sportives et culturelles. Soutenue par la ministre des Sports, Laura Flessel, la délégation française tentera de terminer une nouvelle fois à la première place du classement des nations.

Les Jeux de la Francophonie, ouverts aux candidats âgés de 18 à 35 ans issus de 84 États et gouvernements de la Francophonie, représentent, non seulement, un événement privilégié pour la détection de jeunes talents, mais offrent également l’expérience de la compétition internationale à des champions en devenir.
La France sera représentée à Abidjan par une délégation de près de 201 membres, dont 14 personnes pour l’équipe d’encadrement. Une délégation ambitieuse, emmenée par ses jeunes sportifs émergents, dont certains sont déjà promis à un avenir olympique, et des artistes aux talents affirmés. Avec, en toile de fond, la recherche de l’excellence et de la performance.

La ministre des Sports, Laura Flessel, sera présente du 21 au 22 juillet à Abidjan pour assister à la cérémonie d’ouverture de l’événement et accompagner les premiers pas de la délégation tricolore qui tentera de faire aussi bien que lors des précédentes éditions à l’issue desquelles la France a terminé à 6 reprises à la première place du classement des nations. En 2013, à Nice, les Bleus s’étaient une nouvelle fois illustrés en s’adjugeant 58 médailles - 23 or, 23 argent, 12 bronze.

Après s’être entretenue le 17 juillet dernier avec la secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean - « Avec la Francophonie, nous voulons créer un héritage sportif durable », a précisé à cette occasion Laura Flessel -, la ministre profitera de son déplacement pour poursuivre ses échanges avec ses homologues internationaux et les présidents de fédérations présents en Côte d’Ivoire afin de poursuivre le développement du réseau d’influence de la France à l’international. Laura Flessel rencontrera également des représentants du monde économique pour positionner les entreprises françaises sur les marchés liés au sport à l’étranger et plus spécialement en Afrique.

À quelques semaines de la décision du Comité International Olympique qui désignera la ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 à Lima, le 13 septembre, ces Jeux de la Francophonie seront pour le sport français une des ultimes plateformes de rencontres à l’international. L’occasion de poser une nouvelle fois les jalons de l’influence de la France en matière de politique sportive internationale.

Dernière modification : 21/07/2017

Haut de page