Une délégation de ParisTech à Shanghai célèbre les premiers diplômés de l’institut franco-chinois SPEIT (Paris Tech – Université Shanghai Jiaotong) [中文]

Le 30 mars 2019, s’est tenu à Shanghai, sur le campus de Minhang de l’université Shanghai Jiaotong (SJTU) la cérémonie de remise des diplômes de la première promotion de l’institut franco-chinois SPEIT (SJTU-ParisTech Elite Institute of Technology, 上海交大-巴黎高科卓越工程师学院). Les directeurs de chaque école du consortium ainsi que les anciens directeurs du programme étaient présents, tout comme le président de l’université Shanghai Jiaotong.

JPEG

Créé en 2011, SPEIT est un Institut franco-chinois qui réunit le consortium français ParisTech (Ecole polytechnique, Mines ParisTech, ENSTA ParisTech, Télécom ParisTech) et l’université Shanghai Jiaotong. A l’issue du concours d’entrée à l’université (Gaokao), 44 étudiants ont été recrutés en 2012 et constituent la première promotion de l’institut. La formation de 6 ans et demi est extrêmement exigeante, elle comporte un cycle préparatoire de 3 ans et un cycle ingénieur de 3 ans et demi divisé en trois spécialités (ingénierie de l’électronique et des télécommunications, ingénierie mécanique, ingénierie de puissance). Au cours de leur parcours les étudiants ont la possibilité de partir étudier dans une des écoles du consortium, en échange (prévu dans le programme) ou en double diplôme. Les enseignements sont dispensés en chinois, en français et en anglais. Lors du cycle préparatoire, les étudiants ont des cours intensifs de français leur permettant de suivre des cours du cycle ingénieur en français. A l’issue de leur parcours, les étudiants sont capables d’évoluer et de travailler dans leur spécialité dans les trois langues.

JPEG

Lors de la cérémonie 35 des 44 étudiants ont reçu leurs diplômes de Master en ingénierie de l’université Shanghai Jiaotong ainsi que le diplôme de SPEIT – conférant le titre d’ingénieur, reconnu par la commission des titres d’ingénieur (CTI) en France. Les neuf étudiants en attente ont effectué une année de césure ou seront diplômés lors d’une prochaine session. Le programme permet également aux étudiants de présenter en fin de cycle préparatoire les concours internationaux d’entrée dans les écoles du consortium leur ouvrant les portes de doubles diplômes.

JPEG

Au total, tous les étudiants de la promotion sont partis étudier en France :

PNG

L’institut SPEIT est aussi ouvert aux étudiants qui ne sont pas chinois : le recrutement se fait sur dossier. Les admissions sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2019 pour l’année universitaire qui débute en septembre. Pour plus d’information concernant les admissions, voici le lien de la plateforme de candidature.

Nous avons pu recueillir le témoignage d’un étudiant de la première promotion diplômé en mars 2019. Weng Haosen est diplômé de SPEIT, de l’Université Jiaotong et de l’Ecole polytechnique. Il a décroché son premier emploi dans un des plus grands cabinets de conseil à l’international.

« J’ai intégré l’École d’ingénieur de Shanghai Jiao Tong University-ParisTech (SPEIT) en 2012 à l’issue du concours national d’admission universitaire (Gaokao). Ensuite, en 2015, j’ai été admis au programme de double diplôme de l’École polytechnique en passant par le concours de la Filière Universitaire Internationale - Formation Française. Après avoir validé mon cycle d’ingénieur en France et en Chine, je suis depuis mars 2019 titulaire du titre d’ingénieur diplômé de l’École polytechnique et du Master of Engineering de l’université Shanghai Jiao Tong.

À l’École polytechnique je faisais partie de la section équitation de la 3e compagnie de la promotion X2014. J’’y ai suivi des cours de mécanique, de mathématiques et d’’informatique inscrits dans la formation généraliste polytechnicienne. Le secteur de l’énergie constitue une part essentielle de l’économie française. La France est ainsi un des leaders mondiaux du domaine des énergies renouvelables. J’ai choisi de suivre la formation spécialisée de la 3e année intitulée « Énergie du XXIe siècle » dont l’objectif est l’acquisition des concepts scientifiques des énergies renouvelables en particulier dans l’éolien et le solaire.

Après avoir réussi ma formation d’ingénieur de deux ans et demi à l’X, je suis retourné à SPEIT pour y finaliser mon master chinois. J’ai intégré la filière d’ingénierie de l’énergie à SPEIT et ai suivi les cours au sujet des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. J’ai travaillé sur la dynamique d’une éolienne à axe vertical sous l’encadrement du professeur Jinquan XU. Il s’agissait d’un projet de recherche en vue de la rédaction de mon mémoire de Master de l’université Jiaotong que j’ai soutenu avec succès.

Bien que la vie scolaire à SPEIT fût usuellement très chargée, j’ai eu une vie associative active et diversifiée à SPEIT. J’ai fait partie des 12 élèves qui ont fondé le bureau d’élèves de SPEIT et ai été élu premier président du bureau en juin 2013. J’ai également participé à différentes activités au titre de bénévole comme le marathon de Shanghai de 2013 ainsi qu’à différentes expositions notamment au Musée de la science et technologie de Shanghai et à la Fondation des arts K11 Shanghai.

Mon parcours à SPEIT m’a permis d’effectuer des stages dans différentes entreprises. Pendant ma formation à l’École polytechnique, j’ai travaillé en tant qu’ingénieur stagiaire au Centre technique de Vélizy chez Groupe PSA et du Lab Saclay chez EDF R&D. En 2018, j’ai effectué mon stage de fin d’étude chez Valeo Chine au sein de l’équipe chinoise du contrôle qualité. Ces expériences m’ont beaucoup aidé à découvrir l’industrie automobile et de l’énergie ainsi qu’à m’intégrer dans une ambiance de travail collectif.

Ces six ans d’étude à SPEIT et à l’École polytechnique m’ont beaucoup apporté : connaissances scientifiques, connaissances de la culture et de la langue françaises, de nombreuses amitiés en France et en Chine, ainsi que de belles expériences professionnelles et associatives. Je projette de travailler dans des entreprises chinoises ou étrangères du secteur de l’énergie et suis convaincu que cette formation m’apportera beaucoup d’opportunités dans la réalisation mon projet professionnel. »

Dernière modification : 13/05/2019

Haut de page