Un véhicule sans conducteur en test entre Changsha et Wuhan

Le 14 juillet, un véhicule chinois sans conducteur a achevé avec succès son premier périple depuis la ville de Changsha, dans la province du Hunan, jusqu’à la ville de Wuhan, dans la province voisine du Hubei.

Baptisé Hongqi HQ3 et développé indépendamment par l’Université des Sciences et des Technologies de la Défense à Wuhan, ce véhicule a parcouru une distance de 286 km sur autoroute à une vitesse maximale de 110 km/h, un nouveau record pour un véhicule chinois sans conducteur. Le véhicule, qui n’est pas équipé de GPS, utilise des capteurs et un système de contrôle . Le véhicule a dû affronter orages, brouillard, travaux sur la chaussée et éviter les dangers potentiels causés par la conduite des autres automobilistes. La distance parcourue en mode manuel a été de 1300 m, soit moins de 1% de la distance totale. Selon Mr Dai Bin, le responsable du programme de recherche, le véhicule peut réagir dans les 40 ms quand il s’approche trop près d’un autre véhicule, ce qui représente une bonne performance de sécurité.

Pékin, science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 01/09/2011

Haut de page