Un nouvel élan pour la coopération cinematographique franco-chinoise [中文]

Pour la deuxième année consécutive, une délégation de professionnels du cinéma français s’est rendue à Pékin du 11 au 14 décembre 2014 pour y rencontrer ses homologues chinois, à l’initiative d’UniFrance Films et avec le soutien du Centre National du Cinéma (CNC) et de l’Ambassade de France à Pékin afin de poursuivre le dialogue entre les deux pays et d’affiner la connaissance réciproque des deux marchés.

JPEG

Ces rencontres ont rassemblé plus de 200 professionnels chinois à la fois

  • des représentants de l’Etat (M. Luan Guozhi, vice- directeur général, Bureau du cinéma, SAPPRFT) ;
  • des producteurs(Association des producteurs chinois, Envision, China Film Coproduction Corporation) ;
  • d’exploitants (Cinémathèque de Chine, Association de distribution et d’exploitation Cinématographique de Shanghai, Lumiere pavillon, Broadway Cinémathèque) ;
  • des télévisions et des plateformes vod (CCTV6, M 1905, Youku Tudou, iQIYI) et des experts en droits d’auteur.
  • et une délégation de professionnels français, composée de :
    • Mme Frédérique Bredin, Présidente, CNC - Centre national du cinéma et de l’image animée
    • M. Nicolas Brigaud-Robert, Co-fondateur, Films Distribution
    • Mme Sidonie Dumas, Directrice générale, Gaumont
    • M. Michel Gomez, Délégué de la Mission Cinéma, Ville de Paris
    • M. Xavier Lardoux, Directeur général adjoint,UniFrance films
    • M. Pierre-Emmanuel Lecerf, Directeur financier et juridique, CNC - Centre national du cinéma et de l’image animée
    • Mme Brigitte Maccioni, Directrice générale,UGC Images
    • M. Richard Patry, Président, FNCF - Fédération nationale des cinémas français
    • M. Pascal Rogard, Directeur général, SACD - Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques
    • M. Jean-Paul Salomé, cineaste et Président d’UniFrance films
    • M. Franck Weber, Directeur des acquisitions de films français, Canal+
JPEG - 117.4 ko
M. Jean-Paul Salomé, cineaste et Président d’UniFrance films, et Mme Frédérique Bredin, Présidente, CNC - Centre national du cinéma et de l’image animée

Les rencontres ont permis d’échanger sur le renforcement de la coopération entre les deux pays, à travers la coproduction, l’amelioration de la distribution des cinématographies nationales dans chacun des deux pays, sur l’ensemble des marchés de diffusion (salles, television, plateformes de vidéo à la demande).

Les professionels francais ont à nouveau exprimé le souhait d’un elargissement du nombre de films francais distribués en Chine, comme la France l’a recemment exprimé par la voix du President de la Republique et du Ministre des affaires des affaires étrangères et du developpement international dans le cadre du "Dialogue de haut niveau sur les échanges humains" . Au-delà du renforcement de partenariats amorcés en 2014 avec des circuits de salles independantes et avec des plateformes de vod comme iQIYI ou Youku Tudou (qui porte en Chine le festival en ligne mondial organisé par UniFrance films, myFrenchFilmFestival.com), il a été proposé de créer des formations communes de haut niveau entre la France et la Chine, pour les métiers de producteurs, distributeurs et exploitants.

Pour mémoire, le cinéma français a atteint des records de fréquentation en Chine l’an dernier avec plus de 5 millions d’entrées réalisées, devenant, pour la 1ère fois, le 2eme territoire d’export du cinema francais en termes de spectateurs. Après les États-Unis, la France est la première cinématographie étrangère en Chine. L’année 2014 promet en outre une progression spectaculaire grâce notamment aux succès de Lucy et Malavita de Luc Besson, de La Belle et la Bête de Christophe Gans et de Minuscule – La Vallée des fourmis perdues de Thomas Szabo et Hélène Giraud. Un total de 8 films français a été distribué cette année en Chine contre 6 l’an dernier et la fréquentation pour les films francais pourrait in fine atteindre 17 millions de spectateurs en 2014.

JPEG - 121.5 ko
Intervention de M. Maurice Gourdault-Montagne devant les professionnels franco-chinois du cinéma

La Chine est aujourd’hui le deuxième marché mondial du cinéma derrière les Etats-Unis (2,6 Mds € de Box Office) avec une progression de 27% en 2013 et pourrait devenir d’ici quelques années le 1er marché mondial. Pour mémoire, près de 14 salles de cinéma ouvrent chaque jour pour un total envisagés de 23 000 écrans fin 2014.

Signe également de ce nouveau dynamisme franco-chinois, c’est une coproduction franco-chinoise, Le Promeneur d’oiseau de Philippe Muyl, que la Chine a choisie cette année pour défendre ses couleurs dans la course à l’Oscar du Meilleur Film Etranger, une première ! En attendant la sortie en salle du premier film d’animation franco-chinois, Les 108 rois démons de Pascal Morelli, en janvier 2015 ; puis en février 2015 du film de Jean-Jacques Annaud, Le Dernier Loup, la plus grosse coproduction franco-chinoise à ce jour.

Dernière modification : 15/12/2014

Haut de page