Un chimiste français remporte la première édition du prix « China-France Chemistry Lectureship Award »

Le Prof. Pierre Dixneuf, premier lauréat du prix franco-chinois de chimie SCF/CCS, vient d’être récompensé pour ses travaux sur la chimie verte.

Créé fin 2013 à la suite du symposium franco-chinois « les nouvelles avancées en chimie des matériaux », le prix franco-chinois des maîtres de conférences en chimie vient couronner plusieurs décennies d’amitié et de coopération des deux pays. Co-organisé par la Société chimique de France (SCF) et la Chinese Chemical Society (CCS), ce prix a été remis lors du 29e Congrès des sociétés chimiques chinoises à Pékin le 4 août dernier. L’événement a réuni près de 8000 participants, dont Bai Chunli, Président de la CAS et Jiannian Yao, Président de la CCS.

A l’honneur lors de cette cérémonie, le Prof. Pierre Dixneuf issu du laboratoire de catalyse et matériaux moléculaire de l’université de Rennes 1 ; premier lauréat du « China-France Chemistry Lectureship Award », il a été récompensé pour sa présentation nouvelles approches en chimie verte pour réduire les impacts environnementaux des réactions de catalyse. Au cours de son exposé, le Prof. Pierre Dixneuf s’est concentré plus spécifiquement sur la catalyse au ruthénium pour la fonctionnalisation de liaisons C-H inertes.

Le Prof. Pierre Dixneuf est actuellement professeur de chimie à l’université de Rennes, membre depuis 2000 de l’Institut universitaire de France et fondateur historique de la Société Chimique de France. Ses travaux ont principalement porté sur les nouvelles perspectives en termes de catalyse, notamment au service d’une chimie plus écologique. Il a publié près de 400 articles dans des journaux internationaux et a reçu en 2006 le Grand prix IFP académie des sciences ainsi que divers prix européens (italiens et allemands).

Un événement qui catalyse la coopération chimique franco-chinoise !

En 2014, on compte sept structures conjointes franco-chinoises dans le domaine de la chimie, qui rassemblent près de 60 laboratoires répartis sur les territoires français et chinois. Au total, près de 400 chercheurs des deux nationalités coopèrent sur une large gamme de thèmes de recherche : biochimie, produits éco-efficients et chimie durable, chimie supramoléculaire, etc…

Le Service Scientifique et Technologique de l’ambassade de France accorde également une importance croissante à ce secteur d’avenir. En 2014, près de 10 projets en chimie ont été retenus dans le cadre des programmes de financement (Découverte Chine, Xu Guangxi, Coopol, Cai Yuanpei…). Depuis 2011, année internationale de la chimie, les nouvelles perspectives de la chimie verte s’inscrivent de plus en plus dans une tendance de fond : l’ambassade a monté une mission d’experts en 2012 sur le sujet et organise à Wuhan en novembre 2014 un colloque franco-chinois sur « une chimie meilleure pour une vie meilleure ».

Dernière modification : 21/08/2014

Haut de page