Un Livre / un Film : Thérèse Desqueyroux [中文]

L’Alliance française de Shanghai offre la possibilité de comparer le livre de François Mauriac (1927) à son adaptation cinématographique de Georges Franju (1962).

« On peut considérer Thérèse Desqueyroux comme le modèle de l’adaptation d’un roman à l’écran. A part un léger changement d’époque — le roman datait de 1927 — et la suppression de quelques scènes qui auraient surchargé le scénario, tout était déjà dans le roman et tout le roman passe dans le film. (…) L’originalité du cinéaste se situe à trois niveaux : sa sensibilité, sa vision, son univers. Artiste sensible, Franju n’a pas fait oeuvre de commande ; il s’est assimilé le roman pour le transformer en images empreintes de poésie, d’insolite, de transparence, selon son propre style. »

Gisèle Tremblay

D’après l’original littéraire, comparaison d’extraits correspondants entre le livre et son adaptation. La discussion sera animée par Thierry Berthommier, professeur à l’Alliance française, et par Denis Bolusset-Li, metteur en scène français.

Dernière modification : 15/08/2014

Haut de page