Transfert de technologie forcé

La Chine n’utilisera pas le transfert de technologie forcé comme une condition préalable pour que les entreprises étrangères puissent avoir accès à son marché, a déclaré un haut fonctionnaire jeudi 9 février.

« Le gouvernement chinois s’est engagé sur une politique de réforme et d’ouverture et invite et encourage, comme toujours, les investissements étrangers », a déclaré le ministre chinois du Commerce Chen Deming dans une réponse écrite aux questions de Bloomberg Nouvelles, qui a été publié sur le site Web du ministère.
"Le transfert de technologie et la coopération technologique doivent être décidés par les entreprises de façon indépendante et ne sera pas utilisé par le gouvernement chinois comme condition préalable à l’accès au marché," selon Chen.

Pékin, science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 13/02/2012

Haut de page