Tournée de conférences de M. Jean-Joseph Boillot à Shanghai, Hefei et Nankin 02-11 novembre 2013 .

M. Jean-Joseph Boillot, professeur agrégé de sciences sociales, conseiller auprès du club du CEPII et co-fondateur de l’Euro-India Economic & Business Group, a effectué une tournée de conférences du 2 au 11 novembre 2013 à Shanghai, Hefei et Nankin, où il a présenté son ouvrage publié en 2013 intitulé Chindiafrique.

JPEG

Les départements de français de l’Université d’agriculture de l’Anhui et de l’Université de l’Anhui ont accueilli M. Jean-Joseph Boillot, les 4 et 5 novembre pour une conférence portant son dernier livre, écrit en collaboration avec Stanislas Dembinski, journaliste économique : “Chine-Inde-Afrique : les trois géants du XXIème siècle”

Le conférencier a présenté son travail de prospective sur l’empire du milieu qui a connu des changements très importants depuis sa première visite en 1982. Rappelant les progrès faits par la Chine dans divers domaines, le professeur a expliqué que la Chine, l’Inde et l’Afrique sont amenées à former un nouveau triangle de l’économie mondiale. Ces pays-continents seront trois géants par la taille de leur population, mais aussi par le poids de leur capital humain. Selon ses prévisions, ces trois zones géographiques représenteront en effet 80% du capital humain mondial en 2050, ce qui aura un impact sur une économie fondée sur de nouvelles formes de connaissances. Plus de 130 étudiants ont pu assister à ces deux conférences.

M. Jean-Joseph Boillot s’est ensuite rendu à Nankin les 6 et 7 novembre où il a donné une conférence à la Business School de l’Université de Nankin, à laquelle ont assisté 25 étudiants puis une deuxième auprès de la classe élite, qui a réuni une vingtaine d’étudiants. Il a, à cette occasion, développé sur les modèles d’innovation qui apparaissent dans les trois zones géographiques au cœur de son ouvrage.

De nombreux échanges avec les étudiants chinois francophones et non francophones ont permis d’approfondir les questions de la maitrise des technologies, l’impact du développement économique sur l’environnement et la coopération qui sert des intérêts communs aux trois pays.

Intervention à l'Alliance française de Shanghai. - JPEG
Enfin, à Shanghai M. Boillot a participé à trois exercices différents les 8 et 9 novembre. Il a tout d’abord donné une conférence au département d’économie de l’Université Fudan où il a présenté les conclusions de son ouvrage et a expliqué que la discussion allait porter sur le passage à un nouveau cycle macroéconomique pour la Chine. Pour ce faire, il a explicité les cinq variables indispensables : la socio-démographie, les ressources naturelles, le pouvoir politique, l’économie et les technologies.
M. Boillot a ensuite participé à un séminaire de recherche avec quatre chercheurs du Shanghai Institute for International Studies (SIIS) : Zhao Gancheng, Directeur du centre des études sur l’Asie-Pacifique, Zhang Haibing, Directrice de l’Institut des études économiques mondiales, Zhang Chun, Directeur du centre d’études sur l’Asie de l’Ouest et l’Afrique, Zhu Ming, chercheur sur l’Afrique du Sud et le Zimbabwe et Song Qing, chercheur sur les questions africaines qui est francophone et notre interlocuteur principal au SIIS.
Ce séminaire a donné lieu à des échanges sur l’engagement de la Chine en Afrique et ses conséquences pour la situation économique du continent. D’autres questions portaient sur la politique française d’aide au développement en Afrique, sur une comparaison des relations Chine-Afrique et Inde-Afrique, sur la traduction politique de cette future alliance trilatérale ou encore sur les défis communs aux trois géants.
JPEG
Enfin, le 9 novembre, M. Boillot est intervenu à l’Alliance française de Shanghai devant un public d’une cinquantaine de personnes, où il a principalement abordé les liens entre démographie et production de la richesse mondiale ainsi que du rôle de l’éducation dans le développement de l’Inde, la Chine et l’Afrique.
JPEG

Dernière modification : 15/08/2014

Haut de page