« Je suis un marin et un scientifique » [中文]

Le 23 février 2019, le Musée des Sciences et de la Technologie de Shanghai a accueilli la conférence TARA : La nouvelle exploration donnée par Romain Troublé, directeur général de la Fondation française Tara Expéditions.

JPEG

« Je suis un marin et un scientifique »

Selon ses propres mots, Romain Troublé se définit comme un marin et un scientifique qui sillonne les océans à bord de la goélette Tara. Sa mission, faire avancer la recherche scientifique et sensibiliser les enfants, les adultes et les responsables politiques à la protection des océans. Mais Romain Troublé est aussi un conteur, qui aime raconter et partager les histoires qu’il vit à bord de son bateau depuis maintenant plus de 15 ans ! 100 000 personnes à travers 70 pays sont déjà montées à bord de Tara et 10 000 ont été accueillies en Chine, entre février et avril 2018, lors des escales chinoises de la goélette scientifique, au cours de l’expédition Tara Pacific.

C’est donc avec plaisir que le public shanghaien est venu retrouver Romain Troublé, qui avait fait escale ici l’hiver dernier.

« La vie provient de l’océan »

Au travers de quatre expéditions menées depuis 2006, Romain Troublé et son équipe sont parvenus à rassembler une quantité impressionnante de données sur nos océans.

La première expédition de Tara s’est déroulée en Arctique (2006-2008) et a débouché sur 70 publications scientifiques. De nombreux relevés atmosphériques, radiométriques, sismographiques et météorologiques ont permis de mieux comprendre le phénomène de la fonte des glaces.

Au cœur d’une seconde expédition, Tara Océans (2009-2013) Tara s’est intéressée aux organismes microscopiques marins : le plancton, première source de nourriture des poissons, et également une source d’oxygène importante et une réserve de stockage du carbone atmosphérique. Tara a découvert, suite à cette expédition, plus de 150 millions de nouveaux gènes (il faut savoir que le corps humain en contient seulement 20 000) et 100 000 nouvelles espèces.

JPEG

JPEG - 15.1 ko
Micro-organismes marins (crédits : Tara Océans)

Après une étude du monde microplastique en mer (Tara Méditerranée 2014), la quatrième expédition de Tara s’est concentrée sur celle du corail dans l’océan Pacifique. Les scientifiques ont prélevé plus de 35 000 échantillons de corail et de plancton. Ils ont aussi réalisé des prises de vue inédites, en très haute définition, sur le comportement du corail.

JPEG - 57 ko
Image haute définition d’un corail (crédits : Fondation Tara)

« Nous sommes devenus des super - prédateurs »

Au cours de ses expéditions, Romain Troublé et les scientifiques engagés dans l’aventure de Tara croisent de plus en plus la route du pire ennemi de l’océan : le plastique ! En prélevant des échantillons de plancton, les scientifiques de Tara ont constaté qu’ils récupéraient des morceaux de plastique de même calibre.

Ces déchets peuvent s’accumuler de façon diffuse dans de « grands tourbillons marins », mais on peut également observer des micro-bouts de plastique, des microplastiques, quasi invisibles à l’œil nu, sur lesquels le plancton vient s’accrocher et prospérer. Un problème en forme de dilemme se pose : si les poissons ingèrent le plastique en voulant se nourrir du plancton, il est impossible de retirer ces microplastiques de l’océan sans priver les poissons de nourriture !

JPEG - 93.6 ko
Echantillons de plastiques pêchés par TARA (crédits : Fondation Tara)

« Il faut arrêter de consommer du plastique à usage de court terme et de le jeter dans la nature ! »
C’est le message que la fondation porte à travers le monde.

A Shanghai, de nombreux enfants ont été captivés et fascinés par les exploits de la goélette Tara.

JPEG - 234.1 ko
Séance d’autographes pour Romain Troublé

Entre 2021 et 2040, une nouvelle expédition polaire est prévue pour Tara durant laquelle la Fondation projette d’installer une base polaire en Arctique. Elle pourrait permettre d’étudier le comportement du métabolisme dans des conditions extrêmes – une nouvelle piste d’investigation pour la gestion des voyages spatiaux habités !

Dernière modification : 10/04/2019

Haut de page