Syrie

Q – Quelle est la réaction de la France suite à l’intensification des frappes russes sur des secteurs tenus par les rebelles dans la province syrienne d’Idlib ?

R – La France condamne avec force les bombardements indiscriminés du régime syrien et de ses alliés dans la province d’Idlib, et plus particulièrement ceux visant des zones habitées et des infrastructures civiles, notamment médicales. Le respect du droit international humanitaire s’impose à l’ensemble des parties.

À cet égard, une responsabilité particulière incombe aux États garants des accords d’Astana, qui prévoient l’instauration de cessez-le-feu et de zones de désescalade, notamment à Idlib.

Il n’y aura de stabilité durable en Syrie que sur la base d’une solution politique négociée, conforme aux orientations de la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Dernière modification : 06/02/2018

Haut de page