Succès de l’atterrisseur franco-allemand Mascot sur l’astéroïde Ryugu [中文]

Le 3 octobre 2018, l’atterrisseur franco-allemand Mascot, largué depuis la sonde japonaise Hayabusa 2, s’est posé avec succès sur l’astéroïde Ryugu.

Les premières données reçues semblent indiquer la réussite complète de cette opération périlleuse, et la mission scientifique d’analyse du sol de l’astéroïde est en cours.

Mme Frédérique Vidal, Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, se réjouit de ce succès, comme le fut voici quatre ans la mission Rosetta avec l’atterrisseur - lui aussi à forte contribution franco-allemande - Philae, posé sur la comète Churyumov Gerasimenko.

Le succès de cette mission d’exploration de Ryugu illustre combien la coopération scientifique internationale est la clé du succès des grandes missions scientifiques et d’exploration du système solaire.

Rosetta était une mission de l’agence spatiale européenne avec de fortes contributions nationales ; Hayabusa 2 est une mission japonaise, qui a bénéficié d’une coopération étroite avec le CNES (responsable notamment du choix de la zone d’atterrissage de Mascot) et le D.L.R., les agences spatiales française et allemande, et avec les scientifiques de ces deux pays - en particulier l’Institut d’astrophysique spatiale d’Orsay, qui s’était déjà brillamment illustré lors de la mission Rosetta.

Source

Dernière modification : 10/10/2018

Haut de page