Situation dans le nord-est syrien [中文]

Quai d’Orsay – Point de presse de la porte-parole – 23 octobre 2019

Q : Comment pouvez-vous commenter le mémorandum russo-turc sur un contrôle de la frontière et le retrait kurde dans le nord de la Syrie ?

R : Nous avons pris note de l’arrangement conclu hier entre la Russie et la Turquie. Notre priorité reste dans ce contexte que la trêve actuellement en vigueur soit bien prolongée et qu’une sortie de crise par les moyens diplomatiques puisse intervenir. Je vous renvoie sur ces points aux dernières conversations du Président de la République avec ses homologues turc et russe, ainsi qu’à la disponibilité qu’il a affichée pour une rencontre entre chefs d’État et de gouvernement de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni avec la Turquie.

La nouvelle trêve doit s’accompagner de progrès sur trois objectifs prioritaires dans la région : la poursuite de la lutte contre le terrorisme de Daech et la préservation des résultats obtenus par la Coalition internationale, dans la perspective de la réunion ministérielle de la Coalition que nous avons proposée ; la protection des populations civiles et la prévention d’une nouvelle catastrophe humanitaire ; la reprise du processus en vue d’un règlement politique d’ensemble de la crise syrienne, conformément aux exigences posées par la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Dernière modification : 24/10/2019

Haut de page