Signature du premier accord de recherche clinique franco-chinois sur la Médecine Traditionnelle Chinoise à Nankin [中文]

Le 1er mars 2007, les gouvernements français et chinois, « désireux de renforcer dans l’intérêt des deux pays, la coopération dans le domaine de la médecine traditionnelle chinoise », signaient un protocole de coopération dans ce domaine. Cet accord institue un comité de pilotage (COPIL), dont les coprésidents sont François Guinot, président honoraire de l’Académie des technologies et WANG Guoqiang, vice-ministre de la Commission nationale pour la santé et le planning familial et directeur de la State Administration of Traditional Chinese Medicine (SATCM). Le COPIL s’est réuni pour sa 6ème session en novembre 2014 à Kunming. Dans le cadre de ces échanges, le 4 décembre 2014, une équipe de l’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris) signait avec ses partenaires chinois, le premier accord clinique franco-chinois sur la Médecine Traditionnelle Chinoise à Nankin.

De gauche à droite : M. TANG Renmao, Président directeur général du laboratoire Suzhong Pharmaceutical M. FANG Zhuyuan, Vice-président de l'université de Médecine traditionnelle chinoise de Nankin M. Gérard COTELLON, Directeur de cabinet du directeur général de l'AP-HP - PNG

Le protocole de recherche clinique franco-chinois SHEN (Study of Huang Kui Efficacy in diabetic Nephropathy), porté en France par le Dr. Isabelle TOSTIVINT, néphrologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris (APHP), en Chine par l’Hôpital MTC de Nankin et le laboratoire Suzhong Pharmaceutical a pour objet l’étude des effets du médicament Huang Kui (développé par le laboratoire Suzhong) sur une cohorte de patients en utilisant un protocole clinique aux normes occidentales. Ce médicament déjà distribué en Chine et qui réduirait de 25 % les insuffisances rénales (selon les études chinoises) représente un espoir pour les nombreux patients atteints de néphropathies diabétiques.

Le lendemain de la signature de l’accord a vu la tenue d’un symposium international sur la recherche en néphrologie intégrative, une occasion de présenter les dernières avancées en médecine traditionnelle chinoise et occidentale et de promouvoir une approche convergente entre les deux médecines. Les exposés, qui traitaient d’aspects fondamentaux, ont été largement dominés par le thème de la fibrose rénale.

Dernière modification : 17/09/2019

Haut de page