ShanghaiPRIDE 2012 [中文]

Le Consulat général de France et l’Alliance française de Shanghai contribueront, avec plusieurs de leurs homologues européens, aux efforts des organisateurs de la ShanghaiPRIDE 2012, organisée cette année sur le thème "Don’t Hide, Don’t Change, Be Proud".

JPEG

Ce soutien s’exprimera cette année par l’organisation de plusieurs projections cinématographiques dans les centres culturels allemand (le Goethe Institut, Section culturelle du Consulat d’Allemagne), espagnol (l’Institut Miguel de Cervantes, Section culturelle du Consulat d’Espagne), néerlandais (à Xindanwei) et français, encourageant ainsi un vrai débat artistique entre œuvres et créateurs européens et chinois, sur des thèmes LGBT très variés.

JPEG

La liste complète des films :

  • Lundi 18 juin :

« Fleurs blessées » (伤花), documentaire chinois de 2006 dirigé par Tracey (40 mn) consacré à la vie solitaire d’un garçon manqué dans les rues de Shanghai, à la recherche de l’amour et de la compréhension de soi. Le film décrit les caractères bien distincts de trois lesbiennes, amoureuses successives pendant un an de l’héroïne Angel.

suivi de

« La naissance des pieuvres », film français de 2007, dirigé par Céline Sciamma (85 mn), en français avec sous-titres en chinois : L’été quand on a 15 ans. Rien à faire si ce n’est regarder le plafond. Elles sont trois : Marie, Anne, Floriane. Dans le secret des vestiaires leurs destins se croisent et le désir surgit. Si les premières fois sont inoubliables c’est parce qu’elles n’ont pas de lois.

  • Mardi 19 juin :

« Mon copain allemand », court-métrage germano-canadien de 2004 dirigé par Wayne Yung (18 mn), racontant l’histoire d’un Sino-canadien gay qui subit tous les stéréotypes alors qu’il cherche le copain idéal dans les rues de Berlin.

suivi de

« Sascha », film allemand de 2010 dirigé par Dennis Todorovic (101 mn) : Que la vie peut être compliquée ! Surtout quand on a 19 ans, qu’on se sent "en quelque sorte" gay, que l’on vient d’une famille immigrante monténégrine et qu’on est aussi follement que secrètement amoureux de son professeur de piano. Ce film sur des immigrants dans une ville allemande retrace la vie de famille dans un quartier multiculturel et les difficultés à parler ouvertement de ses préférences sexuelles.

  • Mercredi 20 juin :

« Notre histoire - 10 ans de guerilla du festival du film queer de Pékin », documentaire chinois de 2011 dirigé par Yang Yang (42 mn) : toute l’histoire des 10 premières années du fameux festival de Pékin, telle que filmée chaque année par le comité organisateur.

suivi de

« La mauvaise éducation », film espagnol de 2004 dirigé par Pedro Almodovar (105 mn) : Un film sur les effets d’une éducation sans ridiculiser le sujet. Un film qui traite de la transsexualité et de la pédophilie sans verser dans le voyeurisme et/ou le larmoyant. Un film qui fait passer des sentiments tout en dissertant sur le cinéma. Réalité, fantasme et fiction se mêlent allègrement dans cette histoire tantôt vécue par Ignacio et Enrique, tantôt rêvée, écrite par le premier, ou filmée par le second. Un intelligent écheveau où s’enroulent les souvenirs d’enfance, avec ces fameux "films dans le film" dont Pedro Almodóvar a le secret.

  • Jeudi 21 juin :

« Les mots que je ne dirai jamais » (那些没有说过的话), court chinois de 2011 de Lauria (7 mn) : Nuannuan et Xiao Mi, les deux jeunes filles sont amoureuses. Nuannuan a coupé court son voyage au Royaume-Uni quand elle a appris que Xiao Mi allait se marier. Elle ne peut plus que traîner dans ses souvenirs les plus doux, qui deviennent larmes dans son cœur.

suivi de

« Les garçons manqués ne pleurent pas » (T别哭), film chinois de 2010 de Sky (80 mn) : au cours d’une soirée sur le campus de l’université de S, Xiao et Yezi jouent les entremetteuses pour leurs amies Zihan et Shan. Après 5 ans de couple, la seconde se marie pourtant, et quitte le couple, obligeant Zihan à se reconstruire.

  • Vendredi 22 juin :

« Bouche-bée » (无言), film chinois de 2012 dirigé par Simon Chung (92 mn) : Aux portes d’une ville du sud de la Chine, un jeune étudiant français en échange perd son chemin... et se réveille plus tard nu, aphasique et amnésique. Le médecin qui l’a secouru et sur lequel il s’appuie, Xiao Jiang, convainc la police locale de ne pas l’enfermer dans un hôpital psychiatrique, mais plutôt de lui permettre de se remettre dans la maison toute proche de son oncle. Au cours de la convalescence, les souvenirs d’un homme surgissent, Han. La mémoire revenue pourrait être dure à dire...

suivi de

« Etre une femme » (舞娘), film chinois de 2011 dirigé par Popo FAN (84 mn) : documentaire sur la vie des membres de la plus importante troupe de spectacle de drag queens de Chine.

Organisée par ShanghaiLGBT et plusieurs organisations locales, ShanghaiPride est un événement à but non lucratif, reposant exclusivement sur l’aide de volontaires et la générosité de sponsors, vécue comme une véritable célébration de vie pour réunir familles et amis de tous environnements. L’édition 2012 courra cette année du 15 au 23 juin, sur le thème "Don’t Hide, Don’t Change, Be Proud”. Parmi les nombreux événements conviviaux de cette semaine : un picnic amical, une journée sportive, un panel de discussion, plusieurs soirées cinéma, une exposition artistique, une compétition de billard pour dames, et bien sûr de grandes soirées d’ouverture (600 personnes attendues), de mi-course et de clôture.

Tous sont invités à se joindre à cette grande célébration, y compris en offrant de son temps comme bénévole ! Pour cela, vous pouvez contacter les organisateurs à l’adresse : shanghaipride@gmail.com

JPEG

Pour un retour en images sur cette célébration, vous pouvez consulter les liens suivants :
Youku : http://v.youku.com/v_show/id_XNDI3MzYxNTAw.html
Youtube : http://youtu.be/otYlsSvCnfc

Dernière modification : 04/08/2014

Haut de page