Séminaire international sur les crédits carbone et la gestion durable des bambous – Partage des expériences de la coopération franco-chinoise en Asie du Sud-est

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Carbone Rural », l’Agence Française de Développement (AFD) et le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) organisent avec leur partenaire chinois - Administrative Center for China’s Agenda 21 (ACCA21, dépendant du Ministère chinois des Sciences et Technologies) un séminaire international sur les crédits carbone et la gestion durable des bambous les 26 et 27 avril 2012 à Phnom Penh, Cambodge.

JPEG

Le projet « Carbone Rural », dont la Convention a été signée en novembre 2010 pendant la visite d’Etat en France du Président chinois Hu Jintao, soutient des initiatives de valorisation des crédits carbone en milieu rural. La première transaction de crédits carbone portant sur des plantations de bambous dans la province de Yunnan avec label Panda standard a été réalisée en mars 2011. Le Panda standard, présenté officiellement lors de la Conférence internationale sur le changement climatique à Copenhague, est le premier standard chinois sur le marché volontaire des crédits carbone, développé conjointement par le China Beijing Environment Exchange (CBEEX) et la bourse environnementale française Bluenext. Une nouvelle méthodologie sur les crédits carbone de bambous a également été élaborée avec l’assistance technique de l’ONG TNC (the Nature Conservancy), et a servi de base pour le développement du projet pilote de bambous par le Yunnan Clean Development Mecanism (CDM) service center.

JPEG

Ce séminaire s’inscrit dans la continuité d’un premier séminaire international sur les crédits carbone liés aux bambous qui s’était tenu dans la province chinoise du Yunnan en mai 2011. Il a pour objectif de partager les expériences de projets pilotes en matière de valorisation des réductions d’émissions de CO2 grâce aux plantations de bambous, d’initier des échanges techniques sur la recherche de méthodologies des crédits carbone et d’explorer le potentiel de réplication en Asie du sud-est, voire en Afrique.

Cette rencontre rassemble de nombreux experts venant de différents pays - Chine, France, Cambodge, Inde. Le secrétaire d’Etat du Ministère de l’Environnement du Cambodge ouvre le séminaire le 26 avril. Parmi les participants du séminaire figurent aussi des représentants des institutions internationales telles que la FAO, l’Union Européenne, INBAR (International Network for Bamboo and Rattan), des universitaires, et des sociétés telles que NEXUS, TCE (Towards a Conscious Economy) et Carbonium.

Dernière modification : 10/07/2019

Haut de page