Semaine de la musique électronique

Du 7 au 16 octobre, la France sera à l’honneur de cette 3ème édition de la Semaine de la musique électronique du Conservatoire de musique de Shanghai. Pas moins de 89 musiciens et artistes français, dont l’IRCAM et le GRAME, y présenteront des concerts, performances, installations et conférences. Une occasion de découvrir ce qui se fait de plus créatif dans ce domaine innovant.

JPEG - 13.4 ko

La France pionnier de la musique électronique

La France est un pays pionnier en matière de musique électronique contemporaine. Celle-ci s’articule autour de la création musicale et l’utilisation des nouvelles technologies et de nouveaux sons.

Fondé par Pierre Boulez, l’IRCAM à Paris est un centre français se consacrant à la création musicale et à la recherche scientifique. C’est un lieu de production et de résidence pour des compositeurs internationaux. Centre de recherche à la pointe des innovations technologiques dans les domaines de la musique et du son, l’IRCAM est aussi un lieu de formation à l’informatique musicale.

A Lyon, le GRAME, centre national de création musicale, développe les relations entre un centre de création musicale, un centre de recherche en informatique musicale et la production de manifestations musicales et visuelles.

JPEG - 34.3 ko
《鞋子五重奏》Les Soulier - quintet

Un Programme riche et varié

C’est forte des liens qui lient ces centres français au Conservatoire de musique de Shanghai depuis 2003, que la Semaine de la musique électronique à vu le jour en 2009. Elle permet à tous les publics de découvrir cette « autre façon de faire de la musique », comme l’explique Chen Qiangbin, directeur du département au conservatoire, à l’initiative du projet. « L’avantage de cette démarche, c’est qu’elle n’est pas formelle : on ne reste pas assis en silence. Ici, on peut faire le tour de l’installation, s’approcher comme si on voulait toucher le son. C’est la force de la musique électronique : elle ne s’explique pas mais se ressent, car finalement, elle est très proche de la vie réelle. »

Ainsi, de nombreuses installations, mais également des concerts, sont organisés à Moganshan Lu, à l’Académie de Théâtre et au Conservatoire durant cette semaine.

Ne manquez pas notamment l’occasion de voir évoluer la célèbre danseuse Jin Xing dans un jeu entre chorégraphie, erhu (harpe traditionnelle) et lutherie interactive créée par Christophe Lebreton à l’Académie de Théâtre de Shanghai les 10 et 11 Octobre.

JPEG - 60.6 ko
《声音立方体》Sonik Cub

Plus interactive, l’installation Sonik Cube créée par Yann Orlarey et Trafik, est un cube lumineux avec lequel vous pourrez interagir par le biais de capteurs et de micros. Sur les facettes du Cube, vous pourrez déformer la matérialisation visuelle du son. Cette installation sera exposée du 7 au 16 octobre au View Point sur Moganshan Lu.

A voir également, le concert de François Paris et Camille Giuglaris le 14 octobre et les installations d’Arno Fabre à la East Link Gallery à Moganshan.

Rendez-vous des artistes, le Conservatoire de musique de Shanghai est l’endroit incontournable pour écouter de la musique électronique contemporaine. De nombreux concerts sont organisés chaque année à l’initiative des compositeurs et professeurs.

Pour les conférences et master class, plus d’infos sur : www.emusicfestival.cn

Pour être informés des concerts à venir d’artistes français à Shanghai, abonnez-vous à notre Lettre d’information culturelle

JPEG - 65.7 ko
《声音立方体》Sonik Cub2

Dernière modification : 18/08/2014

Haut de page