Rendez-vous attendu et prisé par les enseignants de français : le CAVILAM

Le secteur linguistique de l’Ambassade de France - Institut français de Chine propose chaque année des bourses de stage professionnel au Cavilam, Centre d’approches vivantes des langues et des média, pour les enseignants chinois de français.

Cet été, quatre enseignantes de la circonscription de Shanghai ont pu ainsi rejoindre des enseignants de FLE (français langue étrangères) du monde entier au CAVILAM de Vichy. Ces enseignantes de lycées et d’universités ont suivi pendant un mois un stage intensif où elles ont découvert des approches pédagogiques innovantes qu’elles pourront mettre en place dès la rentrée : tableau blanc interactif, apprentissage des langues par le biais de la chanson et des jeux, enseignement du français avec TV5, etc.

Après ce qui restera parfois comme leur premier séjour en France, elles sont rentrées en Chine enthousiastes à l’idée de partager leurs expériences avec leurs collègues, leurs élèves et avec nous.

Pour la Lettre de Shanghai, elles racontent leur expérience dans leurs propres mots :


C’était mon premier séjour en France et naturellement la première fois au CAVILAM de Vichy. La France est à la fois familière et nouvelle pour moi : familière parce que j’enseigne le français, je connais déjà beaucoup d’aspects de la culture française, mais malheureusement, tout cela reste au niveau du manuel ; nouvelle, parce que cette fois je vois enfin la vraie France, une France vivante ! Je suis curieuse de tout et j’ai envie de tout découvrir. J’ai vraiment bien profité de ce séjour.

Tout d’abord, je trouve que le CAVILAM est un centre de formation merveilleux ! Les professeurs sont excellents, les autres stagiaires sympathiques, les échanges agréables. Pendant un mois, j’ai suivi comme parcours "Développer la fluidité verbale en français", "Les outils laboratoires", "Essentiels de la civilisation française" et "Le tableau numérique interactif (TNI)".

Pour chaque parcours, nous avions trois professeurs différents, leurs méthodes interactives et originales m’ont inspirée. Par exemple, comment on peut élaborer une classe en utilisant des chansons, des peintures, des blogs, des jeux de théâtre ; comment concevoir une séquence pédagogique avec le TNI ; comment favoriser la communication et l’expression orale des élèves, etc...

Les professeurs ne se limitent pas à la théorie mais proposent des pratiques et des démarches concrètes, c’est très bien. Je pense que ces idées aideront à améliorer mon enseignement. Je vais donc les adapter pour mes cours, et les partager avec mes collègues de l’université.

Ensuite, le CAVILAM propose diverses activités et visites qui nous permettent d’enrichir la vie hors de la classe et de mieux connaître la région d’Auvergne... Les randonnées dans les volcans sont impressionnantes ; les courses hippiques aussi, c’était la première fois que j’assistais à une course et j’ai gagné ! J’étais ravie et émue.

Par ailleurs, nous voyagions aussi nous-mêmes le weekend. Ce qui m’impressionne le plus, c’est l’architecture. On voit souvent des églises, de belles maisons, des ruelles en pierre, tout est différent de la Chine. A chaque voyage, nous avons eu des aventures, mais c’était amusant. Les voyages forment la jeunesse.

Hébergée dans une famille française, je me suis sentie plus proche de la vie quotidienne, c’était plus joyeux et j’ai appris des choses en bavardant avec eux.

Mme SI Dan, de l’Université de Suzhou


JPEG - 52.5 ko
Les participants au CAVILAM
Les parcours que j’ai choisis m’ont beaucoup intéressés et je peux les adapter à mes cours. Les formateurs nous ont présenté de nouvelles méthodes pour l’enseignement que je vais essayer de mettre en pratique dans ma classe. Tous les animateurs de Cavilam sont très sympas et accueillants. Ils nous ont proposé de nombreuses activités différentes, des visites, des soirées, des excursions etc. Au Cavilam, nous avions toujours l’occasion de communiquer ou d’échanger nos idées avec des professeurs d’autres pays.

J’ai aussi profité des week-ends pour faire des visites dans des villes et découvrir un peu la France. Les paysages de France sont très beaux et m’impressionnent.

Mme YAO Rong, du lycée Yichuan


Le séjour à Vichy était pour moi une expérience d’apprentissage et de rencontres des plus enrichissantes... Sur ce lieu de rencontres internationales qu’est le CAVILAM, je me réjouis d’être dans un cadre où est présent « le plaisir d’apprendre »  ; puis il y a une fraternité entre les enseignants de différents pays, et finalement je me sens renaitre au niveau professionnel.

Pendant 124 heures de cours intensifs durant quatre semaines, j’ai été beaucoup inspirée par les formateurs et les professeurs du CAVILAM. Par exemple, dans les cours « Développer la fluidité verbale », j’ai appris beaucoup de choses :

1. Déstructurer le cadre traditionnel d’un cours en intégrant la sonorité, la créativité, la scène théâtrale ... pour atténuer la crainte de nos apprenants face à la langue française.

2. Penser à utiliser les éléments dont on a besoin pour enseigner aux enfants : musicalité, émotion et besoin de communication. Il s’agit aussi de développer un lien positif avec les apprenants et leur faire accepter progressivement une activité dynamique et différente.

3. Faire de la classe un espace enthousiaste. Penser à utiliser les gestes, qui rendent le texte vivant et permettent de détourner l’attention à la structure.

4. Être un professeur qui s’intéresse à tout et qui est prêt(e) à mobiliser son potentiel et le potentiel de ses apprenants.

Mme SHEN Zhihong, de l’UTSEUS


JPEG - 38.9 ko
Formation au TBI
J’étais quotidiennement immergée dans la langue et la culture françaises, aussi bien sur mon lieu de travail au CAVILAM, que dans ma famille d’accueil le reste du temps.

Pour la première fois j’ai été entourée par des gens de différentes nationalités : des Polonais, des Canadiens, des Roumains, des Espagnols, des Italiens, des Coréens… qui parlaient ensemble la même langue - la langue française. Celle-ci nous réunissait, elle nous aidait à échanger des idées, des connaissances et des expériences.

Le CAVILAM nous a fourni un menu de parcours très riche. Par exemple, le parcours « Faire du cours de français un espace vivant, enthousiasmant » m’a donné beaucoup d’idées pour éviter la monotonie en classe de FLE.

J’étais logée dans une famille d’accueil française durant tout mon stage. Le séjour dans ma famille d’accueil m’a totalement plongée dans la vie quotidienne française. Ils m’ont fourni non seulement un logement, mais aussi une expérience pleine d’interactions culturelles.

Nos discussions habituelles après le dîner sur des sujets très variés (la politique, les religions, les soucis des jeunes) ont approfondi mes connaissances de la vie française. Ils étaient également curieux de connaître la culture chinoise.

Ce stage m’a également donné la possibilité de découvrir la France. Pour moi, la France est un pays qui dispose d’une richesse culturelle exceptionnelle. D’une part, elle a su conserver et entretenir ses anciens monuments historiques, d’autre part, on peut y constater son ouverture sur le monde à travers la multiplicité des visages rencontrés.

Mme DAI Jian’An, du lycée Guangming


Dernière modification : 30/08/2012

Haut de page