Rencontre économique et commerciale Jilin Chine - France

Entretien entre M. l’Ambassadeur de France en Chine et le secrétaire du Parti du Jilin.

M. le secrétaire du Parti du Jilin,
M. le gouverneur,
M. le vice-gouverneur et représentants des autorités du Jilin,
Mmes et MM. les représentants des entreprises chinoises et françaises,
Chers amis,

Je voudrais tout d’abord vous remercier de votre invitation et saluer l’initiative des autorités de la province du Jilin d’organiser cette rencontre, en lien avec l’entreprise Groupama, notre consulat général à Shenyang et cette ambassade.

Le Jilin et la France entretiennent des relations qui sont à l’image de celles qui unissent mon pays à la Chine.
Il s’agit d’une relation amicale, ancienne et de confiance, portée au plus haut niveau par nos présidents et entretenue par des rencontres très régulières entre membres de nos gouvernements, dans le cadre de notre partenariat stratégique global.

A cet égard, je ne doute pas que la prochaine visite d’Etat qu’effectuera en France le Président XI Jinping, en cette année où nous célébrons le 55ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la République française et de la République populaire de Chine, nous permettra de tracer des voies nouvelles et innovantes pour notre coopération future.

Elle sera également l’occasion de marquer notre volonté commune de développer ensemble des initiatives porteuses de changement pour rendre notre système multilatéral plus efficace, face aux crises et aux défis auxquels la planète doit faire face.
Ce faisant, la Chine et la France, donc la Chine et l’Europe, dans le respect de leurs intérêts et de leurs valeurs, assumeront les responsabilités que l’histoire leur a légués.

*
C’est dans ce cadre privilégié que j’inscris nos échanges avec la province du Jilin. Cette province dynamique, située dans une région de Chine en pleine mutation, dispose d’atouts important dans les secteurs de l’industrie, de l’agriculture mais également des services, du tourisme et des nouvelles technologies.

Elle dispose d’universités du plus haut niveau national, d’un capital humain de qualité et se tourne résolument vers l’avenir.
J’ai pu le vérifier une nouvelle fois lors de l’entretien que je viens d’avoir avec le secrétaire du Parti et avec le Gouverneur.

Votre présence, ici, mesdames et messieurs, témoigne en tout cas de votre intérêt pour renforcer nos échanges économiques et commerciaux.
Certaines de vos entreprises sont déjà bien implantées dans le Jilin et parfois depuis longtemps.
Elles sont bien connues des autorités de la province et contribuent à son développement. Je sais qu’elles continueront de trouver un accueil de qualité auprès des services de la province et qu’elles auront à cœur de poursuivre, voire d’y intensifier, leur présence et leurs actions, pour notre bénéfice mutuel.

D’autres sont désireuses de nouer des relations d’affaires dans le Jilin. Je ne doute pas que nos interlocuteurs provinciaux auront à cœur de les accompagner dans leurs démarches, afin qu’elles puissent présenter leurs offres et je l’espère démarrer leurs activités rapidement.
Je les assure ici du plein soutien de l’ambassade de France et du Consulat général.

La présence économique française dans le nord-est s’accompagne de nombreux partenariats universitaires et de recherche.
Des accords sont mis en œuvre, en particulier dans le secteur de la formation et nous continuerons à accueillir, chaque année, des agriculteurs du Jilin en France.

Priorité de la coopération entre la France et la Chine, la langue française est enseignée à plus de 2 000 étudiants dans la province, à Changchun bien sûr et, depuis peu, à Yanbian.
L’université normale du Jilin a créé l’an passé un centre de culture française et vient d’ouvrir un centre d’information sur les études en France. L’Institut d’animation du Jilin développe ses liens, dans le cadre du partenariat qui unit le Jilin au Département de la Charente-Maritime, avec le festival d’Angoulême et d’autres partenaires dans le domaine de l’image et de la réalité virtuelle.

Les échanges de jeunes s’intensifient et existent, même au niveau des lycées.
Tout cela permet de renforcer durablement notre relation avec la province, tout en nous inscrivant résolument au cœur des priorité fixées par nos Présidents en matière de coopération linuistique.

Par ailleurs, le tourisme et les loisirs occupent une place économqiue majeure aujourd’hui, en France comme en Chine. La France reste la première destination touristique au monde et la première en Europe pour les Chinois.
De son côté, le Jilin devient une zone touristique de premier plan, avec le développement des sports d’hiver - à l’instar de Beidahu où sont implantés le Club Med et l’Ecole de ski française - et du tourisme de nature. Le savoir-faire français dans tous ces secteurs est reconnu et gagne en audience dans la province.

Le secteur du commerce et de la distribution renforce également sa présence dans le Jilin et je souhaite que les projets visant à accueillir de nouvelles marques françaises, dans le domaine de l’art de vivre notamment, se réalisent rapidement.

Mesdames et messieurs,
Vous l’avez compris, notre objectif est de créer, grâce à cette rencontre et aux actions que nous conduisons ensemble avec les autorités du Jilin depuis plusieurs années, des conditions encore plus favorables à l’approfondissement de notre dialogue et à l’accroissement de nos échanges dans tous les domaines.
Je souhaite un plein succès à vos travaux.

Merci à tous. Vive l’amitié entre la France et la Chine, entre la France et le Jilin./.

Dernière modification : 15/03/2019

Haut de page