Remise des insignes de chevalier de la Légion d’Honneur à Mme JIN Nuo, Recteur de l’université du Peuple

Jean-Maurice Ripert, Ambassadeur de France en Chine, a remis à Mme JIN Nuo, Recteur de l’université du Peuple, les insignes de chevalier de la Légion d’Honneur, jeudi 26 avril 2018.

PNG

PNG

PNG

Discours de l’Ambassadeur

Mme la Rectrice de l’université du Peuple et vice-présidente de la Fédération nationale des Femmes de Chine,
M. le vice-président de l’université,
MM. les directeurs de l’institut franco-chinois de Renmin,
Mmes et MM. les Professeurs,
Chers invités,

C’est un réel plaisir, chère JIN Nuo, de vous accueillir aujourd’hui à la résidence de France, pour vous remettre, en présence de vos collègues et de représentants du monde universitaire de nos deux pays, les insignes de chevalier de la Légion d’Honneur.

Il y a quelques jours, j’ai eu l’honneur de rencontrer votre collègue le Pr. LIU Wei, président de l’université du Peuple.
J’ai également prévu de me rendre, si possible avant l’été, à l’institut franco-chinois de Suzhou pour y échanger avec des étudiants.
Je sais par ailleurs que mes collègues de l’ambassade ont accompagné cette semaine une délégation de Sorbonne Universités venue affirmer son souhait de coopération en sciences humaines et sociales avec Renda.
Ainsi que vous pouvez le constater, les interactions fréquentes et fructueuses entre notre Ambassade, les établissements d’enseignement supérieur français et l’université du Peuple reflètent l’intensité de nos relations académiques et traduisent notre volonté de les inscrire au plus haut niveau possible et dans la durée.

Avant de revenir sur cette dimension institutionnelle de nos relations et comme le veut la tradition, permettez-moi, Mme la Rectrice, de revenir sur la qualité de votre parcours professionnel.

Vous êtes née à Pékin il y a quelques années (la délicatesse française ne m’autorise pas à en préciser la date exacte !).
Chimiste de formation, vous avez, dans les années 1980, réorienté vos études vers la pensée politique et le droit en achevant une thèse de doctorat dans cette discipline.

Vous avez, par ailleurs, exercé de nombreuses fonctions au sein du ministère de l’Education au sein duquel vous vous êtes consacrée aux réformes pédagogiques et à l’internationalisation de l’enseignement supérieur chinois.
Depuis 2013, vous parvenez à assumer la double fonction de vice-présidente de la Fédération nationale des Femmes de Chine et celle de secrétaire du Parti de l’université du Peuple.
C’est donc sous votre direction attentive et bienveillante que l’institut franco-chinois de Suzhou a pu se construire et se développer progressivement.
Il bénéficie aujourd’hui de la pleine reconnaissance du ministère de l’Education, de la Recherche et des autorités de la province du Jiangsu, au point d’être devenu un modèle en matière de coopération universitaire sino-étrangère.

Compte tenu de sa mission et de l’excellence de l’université du Peuple dans les domaines des humanités et en lettres, l’IFC Renmin de Suzhou joue un rôle clé dans l’échange d’idées et le développement des sciences humaines et sociales françaises en Chine.
Cet IFC forme en effet des spécialistes trilingues (anglais, français et chinois) de haut niveau tant en finance, en économie, gestion, communication, langues étrangères appliquées qu’en sociologie.

En moyenne, 30 professeurs invités sont reçus chaque année à l’IFC et 33 professeurs français y résident actuellement de manière permanente.
Je sais que vous avez pour projet de continuer à soutenir l’IFC en ouvrant de nouveaux diplômes à d’autres spécialités ainsi qu’une filière doctorale en études françaises.

Chère JIN Nuo,

En signe de reconnaissance pour votre soutien permanent et très attentif au développement de ce splendide programme que constitue l’IFC Suzhou, vous avez été proposée à cette nomination sur recommandation de vos collègues français - je pense en particulier à M. Jean-François Vergnaud - en collaboration avec le secteur de coopération universitaire de notre Ambassade.

Institué en 1802 par Napoléon Bonaparte, l’ordre national de la Légion d’honneur est la plus haute décoration honorifique française, qui récompense les personnalités reconnues pour leurs mérites éminents.

Suspendu à un ruban rouge, l’insigne que je vais vous remettre représente une étoile à cinq rayons doubles surmontée d’une couronne de chêne et de laurier. Le centre de l’étoile, lui-même entouré de branches de chêne et de laurier, présente l’effigie de la : « République française ».

Mme la Rectrice, je vous présente ainsi qu’à l’université du Peuple mes plus sincères félicitations pour l’octroi de cette distinction qui salue vos mérites professionnels et personnels autant qu’une œuvre commune.

Cette distinction vient tout particulièrement récompenser votre engagement et celui de l’université du Peuple en faveur du renforcement des relations académiques entre la France et la Chine.

Madame JIN Nuo, au nom du Président de la République, nous vous remettons les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur.

Dernière modification : 26/04/2018

Haut de page