Relations entre la France et le Guangdong

Relations politiques

La France entretient d’excellentes relations avec le Guangdong, qui est notamment le berceau de notre coopération nucléaire avec la Chine (centrales de Daya Bay et de Lingao I et II, futures EPR à Taishan).
Le Gouverneur HUANG Huahua s’est rendu en France à la tête d’une délégation de 400 hommes d’affaires pour le forum « Guangdong – Hong Kong » à Paris en 2006.

En février 2009, M. Jean-Pierre RAFFARIN, Sénateur de la Vienne, en visite dans le Guangdong a rencontré M. WANG Yang, Premier Secrétaire du parti communiste du Guangdong et membre du bureau politique du comité central du parti communiste (PC) chinois. En avril 2009, Mme Anne-Marie IDRAC, Secrétaire d’Etat chargée du commerce extérieur, et M. Bernard ACCOYER, Président de l’Assemblée Nationale, en visite dans le Guangdong, se sont également entretenu respectivement avec M. WANG Yang et M. LIU Yupu, son adjoint et également Premier Secrétaire du PC de Shenzhen.

En septembre 2011, M. Alain Juppé, Ministre des Affaires étrangères, s’est rendu dans le Guangdong. Il a inauguré à Zhuhai l’Institut franco-chinois de l’énergie nucléaire (Ifcen) et s’est entretenu à Canton avec M. WANG Yang, Premier secrétaire du Parti de la province.

Communauté française

La taille de la communauté française (inscrite) dans la circonscription consulaire de Canton (qui comprend quatre provinces : Guangdong, Fujian, Hainan, Guangxi) ne cesse de croître : de 1691 en 2008 elle a presque doublé pour atteindre 2 626 en 2012. Elle est à 80% établie dans le Guangdong, essentiellement dans les villes de Guangzhou (Canton) et Shenzhen (face à Hong Kong), mais également dans les 9 grandes villes du Delta de la Rivière des Perles (Dongguan notamment).
Constatant que la communauté française de Shenzhen commence à dépasser en taille celle de Canton, le Consulat général de France à Canton organise chaque mois une permanence consulaire à Shenzhen, dans les locaux de l’antenne de la Chambre de commerce et d’industrie française en Chine.

Entreprises françaises dans le Guangdong

Initiée dès les années 80, avec l’implantation de l’usine de Daya Bay (à une heure de Shenzhen), notre
coopération nucléaire avec le Guangdong n’a fait que se renforcer au cours des années, avec aujourd’hui la construction à Taishan (municipalité de Jiangmen) par l’industrie française d’une centrale nucléaire de type EPR de 3ème génération (2 tranches prévues à ce stade).
Outre EDF et AREVA, d’autres grands groupes français sont présents dans le Guangdong, notamment la grande distribution avec CARREFOUR, plusieurs cabinets d’avocats français (ADAMAS, DS AVOCATS, LPA), mais aussi SANOFI-PASTEUR, etc.
Enfin, de nombreuses P.M.E. sont également présentes. La Mission économique à Canton, qui aide les entreprises françaises à s’implanter sur le marché chinois, dénombre ainsi 363 implantations françaises (en janvier 2009) dans le sud de la Chine (dont une majorité se trouve dans le Guangdong).
La Chambre de commerce et d’industrie française en Chine (C.C.I.F.C.)., qui compte 209 membres (en janvier 2009) dispose d’un bureau à Canton et, depuis décembre 2008, d’une antenne à Shenzhen.
La province du Guangdong a enregistré en 2008 une progression de 15% de ses échanges avec la France. Nos échanges commerciaux avec le Guangdong représentent 1/5e du commerce entre la France et la Chine.

Education et culture

La coopération universitaire et culturelle ne cesse de croître.
Campusfrance, qui promeut les études en France et évalue les étudiants avant leur départ, constate une augmentation de son activité de 32% sur l’année 2008. Le service des visas du Consulat général a ainsi délivré pour la même année 966 visas étudiants.

La France organise chaque année des événements culturels dans le Guangdong (12 en 2008), notamment à travers le festival “Croisements”, organisé par l’Ambassade de France en Chine, qui permet la rencontre des cultures française et chinoise.

Science et technologie

Dans le domaine scientifique, la médecine et de l’environnement constituent des domaines phares, mais non exclusifs de notre coopération.

Coopération décentralisée

Depuis décembre 1985 (signature d’un protocole d’accord), le Guangdong est jumelé avec la région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur (PACA), qui dispose d’un bureau de représentation à Canton. Des échanges de visites ont lieu, dont la dernière en date : en mars 2007, le Vice-gouverneur ZHONG Yangsheng, s’est rendu à Marseille, à la première « convention internationale pour une approche territoriale du développement » et a rencontré le Président de la région PACA. Des délégations de la région PACA sont venues dans le Guangdong en 2002 et 2003.

Des collectivités territoriales du Guangdong et de France sont en outre unies par des accords : Canton avec la ville de Lyon depuis 1988, Shenzhen avec le Département de la Vienne depuis 1994.

Echanges militaires

Des échanges entre la Marine chinoise et la Marine française ont lieu chaque année dans le Guangdong. En 2007, le Bâtiment de commandement et de ravitaillement VAR a fait escale à Zhanjiang. A son bord était embarqué le Vice-Amiral Launay, Commandant des forces navales françaises dans l’Océan Indien. En 2008, c’est la Frégate de Surveillance VENDEMIAIRE qui a fait escale à Canton.

Dernière modification : 14/11/2012

Haut de page