Chine - Q&R - Extrait du point de presse (1er septembre 2020) [中文]

Q : 1) Quelle est la réaction de la France à la déclaration du ministre chinois Wang Yi menaçant la Tchéquie de représailles et de « payer le prix fort » suite à la visite du président du sénat tchèque à Taïwan ?
2) Des voix en Allemagne demandent une réponse commune de l’Union européenne, y aura-t-il une réaction française ?

R : Les relations euro-chinoises doivent reposer sur le dialogue, le principe de réciprocité et le respect mutuel, conditions essentielles de l’approfondissement de notre partenariat. À cet égard, aucune menace visant un État membre de l’Union européenne n’est acceptable et nous exprimons notre solidarité à la République tchèque.

Dernière modification : 02/09/2020

Haut de page