Festival Croisements : Programmation

Chengdu

Mardi 8 mai
A nous la mode !
Photographies de Louise Desnos,
Lin Zhipeng, Liu Shuwei, Paul Rousteau
Musée de Chengdu

JPEG

Quand les photographes regardent les nouveaux stylistes d’aujourd’hui, c’est un monde un peu fou qui se met en place. Comme si la créativité des uns nourrissait l’inspiration des autres. La mode des jeunes créateurs, inventive et audacieuse, devient prétexte à l’imagination de photographes qui sont en quête de sujets autour desquels ils explorent leurs émotions, obsessions et désirs. Les photographes sélectionnés dans cette exposition sont jeunes - Lin Zhipeng est né en 1979, Paul Rousteau et Liu Shuwei en 1985, Louise Desnos, la benjamine, est de 1991 – et ont la particularité de développer en parallèle un travail dans la mode et dans l’art, puisant dans l’un et l’autre de ces centres d’intérêt une inspiration singulière, qui court d’un sujet à l’autre. Libérés de tout complexe, renversant les situations et les genres, travaillant leurs photos comme une palette de couleurs de peintre, talentueux et créatifs, ils saisissent avec personnalité les silhouettes dessinées par d’autres de la même façon qu’ils utilisent, parfois, les codes de la mode pour construire leur univers personnel.

Mercredi 9 mai
Quella Fiamma ! - Nathalie Stutzman & Orféo
Salle de concert Tianfu Icon

JPEG

Chanteuse lyrique emblématique mais aussi chef d’orchestre virtuose, Nathalie Stutzmann est à la tête de son propre ensemble : Orféo 55, qu’elle crée en 2009 avec l’intention de faire vivre les plus belles pages de la musique baroque, des partitions issues de compositeurs tels que Vivaldi, Bach et Haendel, et ce sur instruments d’époque. La voix, en premier lieu celle de contralto de Nathalie Stutzmann, reste toujours au cœur du projet artistique d’Orféo 55. Chaque concert en est le reflet. « Prima Donna » met ainsi à l’honneur le timbre fascinant des contraltos féminins, à travers un programme entièrement dédié aux compositeurs européen de l’âge baroque. Avec « Prima Donna », Nathalie Stutzmann illustre brillamment cette originalité historique en réunissant les plus beaux airs, célèbres ou inédits.

Lundi 14 mai
Trio Paul Lay
Palais Jincheng

JPEG

« Une voix, un piano, une contrebasse. C’était le son que j’avais en tête pour ce répertoire de chansons et de poèmes que m’inspirent la nature et ses richesses, afin de créer de nombreux climats et une musique dense et aérienne. Toutes ces pièces célèbrent cette nature, sa force, sa multitude, mais décrivent également l’homme et ses états d’âme, à travers des chansons d’amour. »

Jeudi 17 mai
Simon Cell – Du conservatoire à la techno
Club Taiga

PNG

Originaire de Nantes, rien ne semblait prédestiner Simo Cell à un avenir électronique. Ses parents lui ont transmis l’amour de la musique classique avec une dimension supplémentaire, celle de l’expérimental. Rejeton du conservatoire, Simo Cell propose une nouvelle approche de la techno, on lui reconnaît d’ailleurs un point commun avec Steve Reich ou Philip Glass (pionniers de la musique minimalistes) dans la déconstruction des codes de la musique classique. Des influences anglaises ou même américaines sont également revendiquées dans ses deux premiers EPs sur Dnuos Yvitil et Fragil Music.

Vendredi le 25 mai
Serge Teyssot-Gay et YuGang
Nu Space

JPEG

Lors de sa tournée chinoise en décembre 2016, Serge Teyssot-Gay rencontre Xie Yugang à Pékin, quelques heures avant leurs premiers essais pour le concert du soir. De ce premier concert improvisé est né le désir commun d’immortaliser ce qui est apparu évident à tous ce soir-là : une aventure musicale unique et d’une rare intensité. Les artistes se sont très vite entendus sur la nécessité d’un enregistrement studio et de prolongée cette expérience scénique avec une nouvelle série de concerts en Chine et en France en 2018.

Samedi 23 et Dimanche 24 juin
Fête de la musique
Capital Mall Tianfu

JPEG

En 2018, la Fête de la musique reviendra le 23 et 24 juin à Chengdu ! Plusieurs groupes de la scène musicale française seront présents : Lysistrata et Colours in the Street. Cette fête sera en plein air et ouverte à tous, offrant aux groupes du Chengdu la possibilité de venir jouer sur scène aux côtés des musiciens français. Rendez-vous incontournable à Capital Mall Tianfu !

Du 25 juin au 8 juillet
Festival du film français Panorama
Cinéma Stellar, Chengdu

JPEG

Dans le cadre du festival Croisements 2018, Unifrance et Stellar Cinéma organisent en collaboration avec le Consulat Général de France à Chengdu la quinzième édition du Panorama du cinéma français à Chengdu.

Chongqing

Vendredi 11 mai
Simon Cell
Echo Bay

JPEG

Après sa première venue à Chengdu en 2017 à l’occasion de la tournée anniversaire de Trax Magazine, Simo Cell revient à Chengdu et Chongqing pour deux DJ Set. Membre du label de Bristol Livity Sound, invité régulier de la Concrete ou du festival Atonal, Simo Cell fait partie de la scène électro française qui compte.


Vendredi 11 mai
Saycet
Mao Livehouse

PNG

Sound-designer au Centre Pompidou, le Parisien Pierre Lefeuvre – qui donne de la voix pour la première fois sur Mirages (son troisième album) révèle une écriture plus assurée et évasive, empruntant aussi bien à la pop qu’à la techno des orchestrations tour à tour lumineuses ou cotonneuses, intimistes ou épiques.

Mardi 5 et mercredi 6 juin
Magie d’ombres et autres tours
Philippe Beau
Performance center

PNG

De Bresson à Welles, en passant par Méliès et Woody Allen, nombre de cinéastes ont intégré la magie dans leurs oeuvres. Dans ce spectacle qui conjugue avec brio ombres et magie, Philippe Beau dialogue avec ces géants de l’illusion et du septième art.
Cette création subtile et recherchée, où s’entremêlent de délicates séquences d’ombres chinoises, d’étonnantes scènes de magie et des séquences de films, est un hommage à ces grands du septième art qui ont eu recours à la puissance évocatrice de la magie. Les doigts agiles de l’ombromane se glissent, se combinent et s’intercalent pour créer un foisonnant bestiaire, dans un processus de « morphing » fascinant. Le prestidigitateur captive petits et grands lors de saynètes poétiques et comiques. Ce spectacle solo, où coexistent différentes grilles de lecture, célèbre l’art forgé par les frères Lumières, qui n’a pas fini de nous révéler tout son pouvoir. Un moment saisissant.

Dimanche 1 juillet
Almeeva
Mao Livehouse

PNG

Almeeva est le nouveau projet du multi-instrumentiste et réalisateur Gregory Hoepffner. Entre musique minimaliste, création pop et vidéos musicales, cet artiste complet nous transporte dans un monde onirique et totalement électro.

Mercredi 18 juillet
Neige du Théâtre national de Strasbourg
Grand Théâtre de Chongqing

JPEG

Le poète Ka revient en Turquie après douze années d’exil en Allemagne. Recruté par un journal d’Istanbul, il part enquêter sur le suicide de jeunes femmes voilées à Kars. Dans cette ville frontière, où le parti islamiste semble sur le point de remporter les élections municipales, Ka espère aussi retrouver la belle Ípek, qui vient de divorcer. La neige qui s’abat sur Kars, bloquant tous les accès vers l’extérieur, en fait le théâtre de tous les possibles. Adapté par Blandine Savetier et Waddah Saab, le roman Neige de l’écrivain turc Orhan Pamuk − prix Nobel de littérature − allie théâtralité et profondeur de pensée, créant un véritable espace de rencontre entre l’Orient et l’Occident...

Dimanche le 29 juillet
Kid Francescoli
Mao Livehouse

PNG

Kid Francescoli est le projet musical pop électro créé en 2002 à Marseille par Mathieu Hocine. Ce dernier travaille depuis plusieurs années avec Julia Minkin avec qui il co-écrit les chansons et avec Mathieu Chrétien à la batterie pour les concerts. Kid Francescoli connait le succès à partir de 2013 grâce à son album, With Julia, marqué notamment par le titre Blow up. Enfin, sa musique a été utilisée pour de nombreux spots publicitaires de grandes marques (Façonnable, Lanvin, Lacoste, Chanel...).

Kuming
Vendredi 11 mai
Trio Jazz Paul Lay
Théâtre de Kunming

« Une voix, un piano, une contrebasse. C’était le son que j’avais en tête pour ce répertoire de chansons et de poèmes que m’inspirent la nature et ses richesses, afin de créer de nombreux climats et une musique dense et aérienne. Toutes ces pièces célèbrent cette nature, sa force, sa multitude, mais décrivent également l’homme et ses états d’âme, à travers des chansons d’amour. »

Vendredi 8 juin
Un rêve français, De l’École au Salon, les Beaux-Arts à Paris au XIXème siècle
Musée de la province du Yunnan

JPEG

A l’initiative de l’Institut français de Chine, le Centre national des arts plastiques et les Beaux-Arts de Paris présentent après une première étape au musée de la province du Yunnan plus de cent œuvres historiques et modernes évoquant la France des Beaux-Arts, de la Révolution française aux lendemains de la Première Guerre mondiale. Cette exposition permet aux visiteurs de se plonger dans la vitalité et la créativité académique des XIXe et XXe siècles en France à travers les plus grands Maîtres de la peinture française parmi lesquels Ingres, Delacroix ou encore Bouguereau.

Yuxi

Samedi le 12 mai
Trio Jazz Paul Lay
Théâtre de Yuxi

« Une voix, un piano, une contrebasse. C’était le son que j’avais en tête pour ce répertoire de chansons et de poèmes que m’inspirent la nature et ses richesses, afin de créer de nombreux climats et une musique dense et aérienne. Toutes ces pièces célèbrent cette nature, sa force, sa multitude, mais décrivent également l’homme et ses états d’âme, à travers des chansons d’amour. »

Mianyang

Mardi le 15 mai
Trio Jazz Paul Lay
Grand Théâtre de Mianzhou

« Une voix, un piano, une contrebasse. C’était le son que j’avais en tête pour ce répertoire de chansons et de poèmes que m’inspirent la nature et ses richesses, afin de créer de nombreux climats et une musique dense et aérienne. Toutes ces pièces célèbrent cette nature, sa force, sa multitude, mais

Guiyang

Mercredi le 16 mai
Trio Jazz Paul Lay
Théâtre de Guiyang

« Une voix, un piano, une contrebasse. C’était le son que j’avais en tête pour ce répertoire de chansons et de poèmes que m’inspirent la nature et ses richesses, afin de créer de nombreux climats et une musique dense et aérienne. Toutes ces pièces célèbrent cette nature, sa force, sa multitude, mais décrivent également l’homme et ses états d’âme, à travers des chansons d’amour. »

Dernière modification : 08/05/2018

Haut de page