Prix de l’Amitié décerné à M. Joël Bockaert, membre de l’Académie des sciences [中文]

M. Joël Bockaert, professeur à l’université de Montpellier, s’est vu décerner le « prix de l’Amitié » par le gouvernement chinois, ce qui constitue une des plus hautes distinctions que la Chine octroie aux personnalités étrangères.

Parmi les récipiendaires étrangers du prestigieux prix national de l’amitié ("National Friendship Award") remis le 28 septembre 2012 à Pékin par le Premier Ministre Chinois, un second Français a été distingué en sus de Mme Isabelle Magnin. Il s’agit de M. Joël Bockaert, membre de l’Académie des sciences (section biologie moléculaire et génomique), professeur à l’université de Montpellier et qui effectue sa recherche à l’Institut de Génomique Fonctionnelle (IGF, unité mixte de recherche CNRS, Inserm et université de Montpellier), dont il a été directeur. M. Joël Bockaert est spécialiste des mécanismes moléculaires de la communication intercellulaire et plus particulièrement des mécanismes de transduction des récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) dans le système nerveux central.

M. Joël Bockaert recevant le prix des mains de M. LIU Yanguo, vice-directeur du département des experts étrangers de Chine (2ème à partir de la gauche, le Pr LIU Jianfeng) Joël Bockaert先生从中国外国专家局副局长刘延国手中接过奖牌(左边第二人是刘剑峰教授) - JPEG

Cette distinction est une reconnaissance de l’importance et de l’excellence de la collaboration scientifique fructueuse que M. Joël Bockaert et ses collègues de l’IGF développent depuis près de 10 ans avec le Collège des sciences du vivant de l’université Huazhong de science et technologie (HUST) à Wuhan.

Avec l’équipe du Pr. LIU Jianfeng, vice-doyen du Collège des sciences du vivant HUST, M. Bockaert a contribué à la mise en place d’un laboratoire commun franco-chinois dédié à la recherche sur les mécanismes moléculaires à l’origine de certaines maladies neurodégénératives et certains cancers. (1)

Les liens scientifiques forts entre l’IGF et l’équipe de M. LIU Jianfeng (également directeur du centre franco-chinois de biotechnologie au Biolake de Wuhan), génèrent une activité de publications internationales de haut niveau et des échanges réguliers de chercheurs et de doctorants français et chinois, entre autres à l’occasion de séminaires de recherche franco-chinois, dont plusieurs organisés à Wuhan, à HUST ou au Biolake. Au cours de sa mise en place, cette coopération a notamment reçu le soutien du CNRS au travers d’un « PICS » (programme de coopération international).

M. Bockaert, qui ne pouvait pas retirer son prix à Pékin fin septembre, a été reçu à Wuhan par M. Serge Lavroff, Consul général de France, à l’occasion de sa visite à HUST, puis s’est rendu le 15 novembre à Pékin pour y recevoir son prix des mains du directeur du département des experts internationaux du ministère de la Science et de la Technologie (MoST), accompagné de M . LIU Jianfeng et de M. Philippe Rondard, également chercheur à l’IGF.

(1)Le “Sino-France Joint Laboratory of Drug Development and Screening”

Références :
- www.academie-sciences.fr/academie/membre/Bockaert_Joel.htm
- www.igf.cnrs.fr
- http://english.hust.edu.cn/170_overview.html
- www.ambafrance-cn.org/Friendship-Award-decerne-a-Isabelle-Magnin.html?lang=fr

Dernière modification : 27/11/2012

Haut de page