Présentation

Les activités du SST sont multiples et s’articulent autour de quatre missions principales :

> Le SST effectue une veille scientifique régulière au profit des différents acteurs français du monde de la recherche et de l’industrie.

> Il s’efforce de promouvoir l’excellence scientifique française à travers des programmes de mobilité de chercheurs comme Xu Guangxiet Cai Yuanpei. Sensible aux problématiques d’innovation, il met en place le programme COOPOL, qui permet à un tandem constitué d’une entreprise innovante française et d’un partenaire académique de rencontrer des partenaires potentiels de coopération chinois. De plus, l’organisation de colloques où interviennent quelques-uns des meilleurs chercheurs et académiciens est un instrument supplémentaire de cette politique de promotion de la réussite des activités scientifiques et technologiques de la France.

> Par ailleurs, l’action du SST s’inscrit directement dans les objectifs et les priorités de diplomatie économique affichés par M. Jean-Marc Ayrault, Ministre des Affaires étrangères et du Développement international. Il anime un réseau de responsables de centres de Recherche et Développement de grandes entreprises françaises installées à Shanghai.

> Enfin, le SST est doté d’un volet pédagogique, ouvert sur le grand public, qui prend la forme de rencontres, de conférences, de discussions (comme le Café des Sciences).

Rappel des faits marquants de l’année 2016 :

Vie des structures

Cette année, l’Institut Pasteur de Shanghai (IPS) est au cœur des manifestations scientifiques dans le domaine de la biologie. Emblème de la coopération franco-chinoise, il a reçu la visite du ministre des Affaires Etrangères et du Développement International, M. Jean-Marc Ayrault, visite au cours de laquelle l’accord pour la création du Laboratoire International Associé VIRHOST a été signé. Sur le plan international, il a accueilli le colloque des Instituts Pasteur d’Asie Pacifique réunissant neuf Instituts Pasteur, ainsi que leurs homologues régionaux d’Australie, de Birmanie et d’Iran.

Autre emblème de la coopération franco-chinoise, le pôle sino-français de recherches en science du vivant et génomique a donné naissance à un deuxième Laboratoire International Associé, Hématologie et Cancer, fonctionnant sur les collaborations entre trois équipes franco-chinoises : celles des professeurs Hugues de Thé et Chen Zhu, Eric Gilson, Lu Yiming & Ye Jing, et Anne Janin et Zhao Weili.

La filière de formation médicale francophone de l’Université Jiaotong a fêté le 30e anniversaire de la première promotion.

L’Université Tongji a été mise en avant par plusieurs événements scientifiques : un accord pour la création d’un centre sino-européen de nanophononique a été signé entre l’Université Tongji et plusieurs institutions françaises et européennes menées par le CNRS. Elle a également hébergé le 15e séminaire francophone sur la socio-économie des transports, au sein de la World Transport Conference (WTC). Enfin, son vice-président M. JIANG Bo, et un chercheur en océanologie M. LIU Zhifei, ont reçu les palmes académiques.

Enfin, le SST Shanghai a accompagné de nombreuses délégations françaises pour des rencontres à caractère scientifique avec des partenaires chinois. Se sont ainsi rendus sur la circonscription le directeur des relations internationales du Génopole d’Evry, le président et le directeur du développement à l’international de l’Université Paris-Saclay.

Recherche, Développement et Innovation

L’entreprise Air Liquide, leader mondial des gaz pour l’industrie, montre sa volonté de s’engager dans le pays sur le long terme en y installant un centre de R&D. De même, Actemium, marque de Vinci Energie, a inauguré une nouvelle entité dédiée au segment des bancs d’essais.

Le SST de Shanghai continue sa veille en matière d’innovation par l’animation du Club R&D, dont six réunions ont été organisées cette année. La dynamique de ces réunions reste forte, et le format connaît un succès réel après déjà plus d’une cinquantaine de réunions. Il permet en effet aux entreprises présentes d’échanger sur leurs pratiques quotidiennes et sur les pratiques de la R&D en Chine : cela permet par ailleurs d’entretenir un réseau riche, qui peut par ailleurs être mis à contribution pour l’accueil et le conseil à de nouveaux entrants, souvent moins bien armés que les grandes entreprises. La densité de ces relations permet de les mobiliser lors du passage de personnalités politiques françaises, qui y trouvent des interlocuteurs privilégiés pouvant témoigner de la réalité de la situation économique de la région de Shanghai.

Conjointement avec la Chambre de Commerce et d’Industrie France Chine (CCIFC), le SST de Shanghai a lancé un groupe de travail sur l’innovation scientifique et technologique. Une première conférence sur les écosystèmes d’innovation a été donnée par Cédric Denis-Rémis directeur de l’Institut des Hautes Etudes, de l’Innovation et de l’Entrepreneuriat (IHEIE), lors d’une visite à Shanghai.

Images du diaporama 2016 :

JPEG
15ème séminaire francophone sur la socio-économie des transports

JPEG
30ème anniversaire de la première promotion de la FFMF

JPEG
Café des sciences avec Dimitri Lavilette

JPEG
Centre sino-européen de nanophonique

PNG
Colloque des Instituts Pasteurs d’Asie Pacifique

JPEG
Conférence sur les écosystème d’innovation

JPEG
Inauguration d’Actemium testing automation

PNG
Inauguration du centre de R&D d’Air Liquide

JPEG
Interview d’Eric Gilson du LIA Hématologie et cancer

JPEG
Signature du LIA Virhost

JPEG
Visite du Président de l’Université Paris-Saclay

Dernière modification : 20/04/2017

Haut de page