Premiers tests du train à très grande vitesse chinois

Le groupe CSR Corp. Ltd, plus important fabricant de véhicules ferroviaires en Chine, a lancé ses premiers tests sur son train à très grande vitesse le weekend dernier, atteignant des vitesses allant jusqu’à 500 km par heure. La mise au point et la réalisation de ces tests, de même que le traitement des données générées, ont été effectués par l’entreprise CSR Sifang Locomotive & Rolling Stock Co. Ltd, filiale du groupe CSR Corp. Ltd basée à Qingdao, ville côtière de la province du Shandong.

Ce train composé de six voitures présente une tête aérodynamique. Selon les déclarations de M. Ding Sansan, technicien en chef au sein de CSR Sifang, le design du train a été inspiré par les épées utilisées dans la Chine antique. La carrosserie a été fabriquée à partir de matériaux en plastique renforcé de fibres de carbone. Il s’agit du train le plus récent de la série CRH. Celui-ci possède une puissance maximale de traction égale à 22 800 kilowatts, soit nettement supérieur aux trains CRH380 actuellement en service sur la ligne à grande vitesse Pékin-Shanghai, dont la puissance de traction s’élève à 9 600 kilowatts.

Par ailleurs, M. Shen Zhiyun, expert en locomotive et membre à la fois de l’Académie des sciences de Chine (CAS) et de l’Académie d’ingénierie de Chine (CAE), a déclaré que les tests effectués sur le train à très grande vitesse apporteront des données de référence extrêmement utiles, en particulier pour l’utilisation actuelle du train à grand vitesse.

Pékin, science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 29/12/2011

Haut de page