Première visite à Wuhan de Mme Catherine Bréchignac [中文]

Participation de Mme Catherine Bréchignac, secrétaire perpétuelle de l’Académie des sciences, à la 6ème conférence internationale sur les agrégats atomiques organisée à Wuhan - Rencontre de Mme Bréchignac avec des chercheurs chinois et français de Wuhan.

La conférence ISACC 2013 (« International Symposium on Atomic Cluster Collisions ») s’est tenue du 19 au 22 juillet à Wuhan. Cette conférence biennale, satellite de la conférence ICPEAC 2013 (International Conference on Photonic, Electronic and Atomic collision) qui se tenait dans la continuité à Lanzhou les 24-30 juillet, se déroulait pour la première fois en Chine, après des éditions en Russie, Allemagne et Etats-Unis.

Co-organisée par l’Institut de physique et de mathématiques de Wuhan de l’Académie des sciences de Chine (WIPM) ainsi que par le l’Institut de Francfort pour les Etudes Avancées (FIAS), cette édition réunissait une quarantaine de scientifiques venus d’établissements étrangers, notamment de France. A cette présence de scientifiques étrangers, dont plusieurs avaient fait l’objet d’invitations, s’ajoutaient celle de près de 200 participants chinois venus de toute la Chine.

JPEG

Après une session d’ouverture le 19 juillet au WIPM à Wuhan, les participants ont pu visiter deux des principaux laboratoires de physique de cet institut, relevant de son laboratoire clef d’état en résonance magnétique et physique moléculaire et atomique (Key State Laboratory for Magnetic Resonance and Atomic and Molecular Physics), avant d’embarquer pour le reste de la conférence - pendant trois jours pleins - à bord d’un navire de croisière remontant le fleuve « Changjiang » (Yangtze) depuis la ville d’Yichang jusqu’à Chongching.

La première visite à Wuhan de Mme Bréchignac, Ambassadeur délégué à la science, la technologie et l’innovation depuis 2010, a également donné lieu à une rencontre privée organisée à son attention par ce poste avec une demi-douzaine de chercheurs chinois et français, où chacun a pu exposer les caractéristiques de son établissement et la nature de la coopération avec la France :

- M. LIU Xiaojun (柳晓军), directeur adjoint du WIPM
- M. LIU Chang (刘昌), doyen de l’école de physique et de technologie de l’université de Wuhan
- Mme Marie-Béatrice Forel, chercheur en paléoenvironnements à l’université des géosciences de Chine (CUG) à Wuhan, lauréate 2011 du grand prix Gentil-Bourcart de l’Académie des sciences
- Mme SUN Hong (孙洪), directrice du département télécommunications de l’université de Wuhan, officier dans l’ordre des Palmes académiques
- M. Quanhua XU(许全华), professeur à l’université de Franche-Comté et lauréat du programme « 1000 talents international » à l’université de Wuhan
- M. Michel Aublant, directeur exécutif européen, chargé des relations avec les entreprises d’ICARE, l’institut sino-européen pour les énergies propres et renouvelables à Wuhan.

JPEG - 285.4 ko
(de dr. à g.) : M. LIU Xiaojun, M. LIU Chang, Mme Marie-Béatrice Forel, Mme SUN Hong , M. Quanhua XU, Mme Catherine Bréchignac, M. Michel Aublant, M. Marc Bondiou, attaché pour la science et la technologie.

Références :

Site de la conférence :
http://isacc2013.wipm.ac.cn

Page de Mme Bréchignac :
http://www.academie-sciences.fr/academie/membre/Brechignac_Catherine.htm

Dernière modification : 22/07/2013

Haut de page