Première remise des bourses de recherche du programme MOPGA [中文]

L’ambassade de France, en partenariat avec l’université Paris Saclay, l’université de l’Union européenne la mieux placée dans le classement de Shanghai, et avec le soutien de Schneider Electric, connue pour son engagement sociétal et environnemental, lance la première édition du programme de bourses MOPGA Chine.

JPEGLa cérémonie de présentation des lauréats s’est déroulée le mardi 15 juin à la résidence de France. Cinq étudiants chinois ont été sélectionnés pour bénéficier d’une bourse du gouvernement français afin de mener leurs études doctorales pendant trois ans dans l’un des laboratoires de l’université Paris Saclay. Il s’agit de M. XIE Dong, Mme. YU Xiaodan, ZHANG Qiang, CHEN Haoxi et YANG Zhengyu. M. XIE Dong sera accueilli à l’Institut de Biologie Intégrative de la Cellule ; Mme. YU Xiaodan à l’Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d’Orsay ; M. ZHANG Qiang au Laboratoire Léon Brillouin ; CHENG Haoxi au Centre d’Etudes sur la Mondialisation, les Conflits, les Territoires et les Vulnérabilités ; et YANG Zhengyu au Service de Recherches Métallurgiques Appliquées du CEA. Ces cinq jeunes chercheurs se consacreront à des recherches dont les applications pourront contribuer à une meilleure gestion du changement climatique et à la promotion du développement durable. Ils ont chacun reçu un certificat de bourses des mains de M. Laurent Bili, ambassadeur de France en Chine, et de Mme. WANG Jie, vice-présidente de Schneider Electric Chine.

JPEGDans son discours, l’ambassadeur a rappelé l’importance d’investir dans la recherche pour permettre les percées scientifiques nécessaires à l’émergence des solutions en faveur du climat et de l’environnement considérant l’accentuation des risques auxquels l’humanité doit faire face. Mme. Sylvie Retailleau, présidente de l’université Paris Saclay, qui intervenait à distance, a confirmé que les questions environnementales occupent une place de choix dans les travaux menés par les 275 unités de recherche intégrées à son université. Mme. WANG Jie a voulu rappeler les efforts déployés depuis 2005 par Schneider Electric pour intégrer des normes strictes de développement durable ; l’objectif de l’entreprise est d’atteindre la neutralité carbone dès 2025. M. l’ambassadeur, Mme. Retailleau et Mme. Wang Jie ont chaleureusement félicité les lauréats en leur souhaitant plein de succès dans leurs recherches.

JPEGEn centrant son principal programme de bourses sur les grands domaines de recherche que sont l’environnement, le changement climatique et le développement durable, l’ambassade de France inscrit son action dans celle de l’Union européenne pour favoriser la coopération scientifique avec la Chine sur les principaux enjeux globaux.

JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG

Dernière modification : 18/06/2021

Haut de page