Première journée autour de la protection des bâtiments historiques français de Wuhan

Le 19 décembre 2012 a eu lieu la « Première journée autour de la protection des bâtiments historiques français de Wuhan », en présence de l’Ambassadeur de France en Chine, Madame Sylvie Bermann.

JPEG

Le séminaire, organisé à l’initiative conjointe de la Municipalité de Wuhan et de l’Ambassade de France en Chine s’inscrit dans une dynamique de rénovation des anciens quartiers historiques de Hankou, et a conjointement abordé les problématiques culturelles, sociales, économiques et environnementales initiées par cet ambitieux projet.

Le séminaire s’est déroulé selon deux axes :

  • Interventions croisées d’experts français et chinois autour de la conservation du patrimoine
  • Deux tables rondes de questions/réponses entre les participants et les autorités municipales

Le matin, se sont succédées les interventions de six experts, trois français et trois chinois, devant un parterre éclectique et nombreux de représentants d’entreprises, d’officiels français et chinois, de journalistes et de passionnés de patrimoine. M. LIU Qinzhi, directeur général adjoint du Bureau des ressources et de la planification territoriale de Wuhan, Mme LI Jun, urbaniste et M. GAO Anting, ingénieur général adjoint de l’Institut de design Zhongxin, ont chacun proposé leurs analyses relatives à la politique d’urbanisme envisagée pour le quartier. Du côté français, Dorothée Rihal, ingénieur de recherche à l’Institut d’Asie Orientale (Lyon) a présenté un résumé de sa thèse écrite sur cet ancien quartier et dévoilé le projet Virtual Hankou, outil d’archivage et de partage d’information, basé sur un mode collaboratif en ligne (https://hankou.virtualcities.fr). Martine Bouchier, architecte et professeur d’esthétique à l’Ecole d’architecture Val de Seine, est intervenue sur l’importance de la culture comme levier de transformation urbaine et, à travers plusieurs exemples, a souligné l’importance que peut jouer l’art et les artistes dans la redynamisation d’un quartier historique. Jean-Marie Duthilleul, président du conseil de surveillance du cabinet d’architecture Arep a, quant à lui, présenté son approche d’intervention dans le cadre de la planification globale de la rénovation du quartier, telle que souhaitée par la Mairie.

JPEG

En seconde partie de journée, deux tables rondes ont été organisées de manière plus resserrée, abordant chacune une problématique différente : la première, réunissant chefs d’entreprises et investisseurs potentiels, s’est interrogée sur de questions plus spécifiquement économiques et a permis de réfléchir au devenir du quartier rénové, tandis que la seconde, regroupant architectes, historiens, professeurs et riverains a abordé la question de l’évolution possible du quartier d’un point de vue résidentiel et des conséquences possibles de la rénovation sur la vie du quartier.

JPEG

JPEG

Suite à cette journée riche en échanges, la Municipalité de Wuhan et l’Ambassade de France en Chine ont exprimé leur volonté commune de poursuivre le travail de réflexion ainsi initié.

JPEG

Dernière modification : 25/01/2013

Haut de page