Premier système global chinois de réseau de relais de données par satellites

Avec le lancement du satellite Tianlian I-03 le 25 juillet à 23h43 (heure de Pékin) par la fusée porteuse Long March 3C depuis le centre de lancement de Xichang dans la région du Sichuan, la Chine complète ainsi son premier réseau de relais de données composé de 3 satellites.

Ce troisième satellite, développé par l’académie des sciences spatiales de Chine, doit permettre d’améliorer la couverture du réseau en fournissant un service de mesures et de contrôle pour les vaisseaux spatiaux habités, pour la construction de la future station spatiale chinoise ainsi qu’un support lors de lancements d’engins spatiaux.

Ce réseau, jusqu’alors composé de 2 satellites, a notamment joué un rôle important dans l’assistance de deux missions d’arrimage entre le laboratoire spatial chinois Tiangong-I et les vaisseaux Shenzhou-8, fin 2011, et Shenzhou-9 en juin dernier.

Pékin, science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 26/07/2012

Haut de page