Chang’e 2 a quitté l’orbite lunaire pour le point Lagrange L2

Selon l’Administration chinoise des sciences, des technologies et de l’industrie pour la Défense nationale, le deuxième satellite d’observation lunaire de la Chine, Chang’e-2, a quitté son orbite lunaire le 9 juin 2011 vers sa destination du point de Lagrange L2, espace extérieur à 1,5 million de kilomètres de la Terre. La durée de voyage serait à priori de 85 jours.

Le satellite a accompli toutes ses tâches dès le 1er avril, pendant sa durée de vie de six mois. Les scientifiques chinois ont alors décidé de le laisser mener des tâches d’exploration supplémentaires car le satellite possédait encore du carburant en réserve. Il s’agissait de compléter les images des deux pôles de la Lune et d’abaisser encore une fois l’orbite lunaire jusqu’à un périgée de 15 km pour réaliser des images de haute résolution de la zone de la Baie des Arc-en-ciel. Ces deux missions ont été achevées avant 23 mai. La dernière mission, la plus importante, est de pénétrer dans l’espace extérieur depuis l’orbite lunaire, en vue de fournir des renseignements pour l’exploration future de Mars. Chang’e 2 est désormais devenu le satellite chinois le plus éloigné à être contrôlé. Les scientifiques espèrent que le satellite continuera à fonctionner jusqu’à la fin de l’année prochaine afin de réaliser une série d’expérimentations telles que l’observation des sursauts de rayons X et de rayons gamma et la détection de particules chargées dans la zone de la queue magnétique terrestre.

Pékin, science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 18/07/2011

Haut de page