Nouveau membre français à l’Académie des sciences de Chine [中文]

M. Christian AMATORE, directeur de recherche au CNRS et directeur français du laboratoire franco-chinois « XiamENS Nanobiochem », devient le septième Français à rejoindre cette prestigieuse institution.

L’élection à l’Académie des sciences de Chine (CAS), qui a lieu tous les deux ans, représente pour un scientifique la plus haute distinction du pays. Sur près de 400 candidatures déposées par des scientifiques chinois, une cinquantaine ont été retenues en 2013. La moyenne d’âge des membres élus en 2013 (élection à vie) est de 53 ans, 85 % ayant moins de 60 ans et le plus jeune ayant 45 ans. La CAS intègre également régulièrement des membres étrangers en reconnaissance des travaux remarquables effectués en collaboration avec la Chine. Après cette élection, la CAS compte désormais 72 membres étrangers parmi ces 822 académiciens.

Neuf chercheurs étrangers ont été élus en 2013, dont le biochimiste israélien Aaron CIECHANOVER, Prix Nobel de chimie en 2004, un Indien, un Danois, un Brésilien, quatre Américains et un Français. M. Christian AMATORE est le troisième chimiste français à rejoindre cette académie qui compte désormais sept membres français : François MATHEY (chimiste, élu en 2011), Philippe G. CIARLET (mathématicien, élu en 2009), Vincent COURTILLOT (géophysicien, élu en 2007), Guy BLAUDIN de THÉ (virologue, élu en 2004), Jean-Marie LEHN (chimiste, prix Nobel, élu en 2004) et Jacques-Louis LIONS (mathématicien, élu en 1998).

M. Christian AMATORE

M. Christian AMATORE, directeur de recherche au CNRS, est membre de l’Académie des sciences de l’Institut de France depuis 2002. Il dirige le groupe électrochimie du département de chimie de l’École Normale Supérieure (ENS) de Paris. Il a permis des avancées remarquables dans les domaines des réactions catalytiques et l’étude de phénomènes biologiques en développant des ultramicroélectrodes et le concept de "synapse artificielle". M. Christian AMATORE est également conseiller auprès du groupe Solvay.

Membre de conseils scientifiques chinois depuis 2003 et professeur dans des universités chinoises depuis 2002, M. Christian AMATORE conduit une coopération de longue date avec plusieurs laboratoires en Chine, notamment depuis 2006 au travers du laboratoire international associé (LIA) « XiamENS NanoBioChem », pour lequel il assure la direction française. Ce laboratoire franco-chinois associe l’ENS Paris et l’université de Xiamen autour de projets interdisciplinaires en chimie physique et en micro- et nanotechnologies en relation avec les sciences de la vie, les analyses biologiques et la biomédecine.

Des Français de plus en plus nombreux au sein de la CAS

Depuis 2004, chaque élection voit la nomination d’un chercheur français, ce qui porte aujourd’hui à six le nombre de Français présents au sein de cette académie (M. Jacques-Louis LIONS est décédé en 2001). Selon les informations dont nous disposons, la France se classerait à ce jour en deuxième position en nombre d’académiciens de la CAS après les États-Unis (une cinquantaine dont une trentaine nés en Chine et naturalisés américains), devant le Japon et la Russie (trois académiciens) et neuf autres pays (un ou deux académiciens).

Dernière modification : 16/04/2014

Haut de page