Monsieur WANG Ke, Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres

Remise des insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres à Monsieur WANG Ke (Pékin, 13 novembre 2019)

Monsieur WANG Ke a reçu le mercredi 13 novembre les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres pour son fidèle soutien à la promotion de la culture française en Chine ainsi qu’au développement de la marque Le Coq Sportif.

Monsieur WANG Ke est le Président Directeur-général du Coq Sportif en Chine depuis 2004. Il a joué un rôle majeur dans l’implantation de la marque sur le marché chinois et apporte chaque année depuis 9 ans un immense soutien aux activités culturelles françaises en Chine. Partenaire fidèle, il contribue en particulier à la popularité de la Fête de la Musique en permettant l’organisation d’événements musicaux de grande ampleur dans dix villes chinoises chaque année, notamment à Ningbo et Taiyuan.

Né en mai 1964, M. WANG Ke a d’abord étudié en Chine à l’université de radiodiffusion et télévision du Henan avant de faire des études de commerce au Japon entre 1990 et 1992.
Il a travaillé pour Taiyo Corporation au Japon, de 1992 à 2002, avant de devenir président du conseil d’administration et directeur général de Ningbo Shanshan Eiko Co., Ltd. en Chine.
Depuis 2004, il occupe les fonctions de directeur général chez Le Coq Sportif (Ningbo) Co.,Ltd. et a notamment joué un rôle majeur dans l’implantation de la marque sur le marché chinois.

JPEG

L’Ambassadeur de France en Chine, Monsieur Laurent BILI, a à cette occasion prononcé le discours suivant :

Chers amis,

Nous sommes réunis ce soir pour honorer un homme que la France s’enorgueillit de compter parmi ses amis, pour rendre hommage à un artisan inlassable du dialogue culturel entre la Chine et la France.

Cher Monsieur Wang Ke,

Conformément à la tradition, je vais rappeler en quelques mots votre parcours et vos liens avec la France.

Homme d’affaires accompli, vous avez passé une grande partie de votre carrière au Japon, avant de vous consacrer au rayonnement de la marque française Le Coq Sportif en Chine. Depuis votre prise de fonctions comme directeur général chez Le Coq Sportif (Ningbo) Co.,Ltd. en 2004, vous avez activement contribué au succès de cette marque tricolore auprès de nos amis chinois, en l’associant à des projets culturels et sportifs qui véhiculent une image authentique de la France, une France dynamique, créative et positive.

Fidèle partenaire de notre ambassade, vous avez soutenu dès ses débuts notre festival culturel du printemps, le festival Croisements, qui est devenu, en quinze ans, à la fois le plus grand festival culturel français hors de nos frontières, et le plus important festival étranger en Chine.

Au-delà de votre rôle de mécène du festival, vous avez contribué, depuis près de dix ans, à la popularité de la Fête de la Musique en soutenant l’organisation annuelle d’événements musicaux franco-chinois de grande ampleur, dans une dizaine de villes de Chine. Je voudrais vous remercier de m’avoir invité à Ningbo pour les événements de la Fête de la musique en 2020. Votre dynamisme a notamment permis d’implanter le concept de la Fête de la musique dans les villes de Taiyuan et Ningbo, avec le précieux soutien des autorités locales. Ces initiatives ont donné naissance à de belles coopérations entre musiciens français et chinois, lors de concerts gratuits qui ont rassemblé plus de 300 000 spectateurs et comptabilisé près de 60 millions de vues en ligne l’an dernier.

Votre soutien à la France et sa culture se traduit aussi par le rôle majeur que vous jouez dans la promotion du Tour de France auprès du public chinois, en soutenant des événements officiels du Tour en Chine, et en y invitant des figures françaises du cyclisme. Les équipes de notre ambassade gardent d’ailleurs un très beau souvenir de leur rencontre avec un héros breton de ma jeunesse, Bernard Hinault, coureur cycliste et vainqueur du Tour de France à 5 reprises, dans le cadre d’un événement promotionnel organisé ici même, à votre initiative, le 29 mai dernier. Je regrette de n’être arrivé qu’en septembre…

Monsieur Wang Ke,
En reconnaissance de votre contribution au dialogue culturel entre la Chine et la France et de votre soutien au rayonnement de la musique française, j’ai l’honneur de vous remettre, au nom du ministre de la Culture, les insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

PNG

Dernière modification : 14/11/2019

Haut de page