« Moment historique » pour le lycée Guangming de Shanghai et l’Ecole supérieure d’ingénieurs en génie électrique (ESIGELEC) de Rouen [中文]

La cérémonie d’inauguration de la classe ESIGELEC au lycée Guangming a rassemblé plusieurs acteurs du monde éducatif chinois et français autour d’un même objectif : célébrer ce projet de coopération unique.

JPEG - 50 ko
(G à D) MM. MARTEAUX, directeur adjoint d’ESIGELEC, YANG, directeur du Bureau des échanges internationaux de la Commission de l’éducation de Shanghai, WANG, directeur du Bureau de l’éducation du district de Huangpu et MU, proviseur du lycée Guangming.

Le lycée Guangming et l’ESIGELEC se sont mutuellement engagés le 11 juin dernier à mettre en œuvre un projet innovant pour former 35 jeunes lycéens chinois aux sciences de l’ingénieur. Après trois années d’apprentissage à Shanghai durant lesquelles ils recevront une formation intensive en français en plus des disciplines traditionnellement enseignées, les jeunes Chinois rejoindront une grande école d’ingénieurs française où ils pourront pendant cinq ans découvrir des produits de haute technologie, la gestion de projet, le marketing et la finance. Accueillis dans un environnement international où 30% des étudiants et 15% du corps enseignant sont étrangers, ils recevront une formation à but professionnalisant. Travaux pratiques et stages en entreprises viendront compléter leur cursus académique et les préparer à la vie professionnelle.

La cérémonie d’inauguration de la classe s’est tenue au lycée Guangming de Shanghai le mardi 16 octobre pour célébrer cette initiative unique entre un établissement secondaire chinois et une école d’enseignement supérieur française. La cérémonie s’est tenue en présence de représentants du Bureau des échanges internationaux de la Commission de l’éducation de Shanghai, du Bureau de l’éducation du district de Huangpu, des groupes SAFRAN et PSA Peugeot Citröen, ainsi que du Consulat général de France à Shanghai. Les collèges Guangming et Xingye étaient également présents pour sensibiliser leurs élèves francophones à ce qui représente pour eux un nouveau débouché d’excellence. Tous les participants ont souligné « le moment historique » que constitue cet évènement dans le développement du lycée Guangming et dans le domaine de la coopération sino-française.

Si le défi est d’envergure, les deux établissements ont la volonté enthousiaste de le relever, engageant tous les efforts possibles pour former de grands ingénieurs chinois dans les parcours d’excellence offerts par les grandes écoles françaises.

Retrouvez ici l’article en langue chinoise du lycée Guangming : gm.hpe.sh.cn

JPEG - 34.2 ko
Inauguration de la classe de français LV1.

Dernière modification : 18/10/2012

Haut de page