Mission sur Mars : Atterrissage réussi de la mission InSight [中文]

Atterrissage réussi de la mission InSight sur Mars le 26 novembre 2018, bravo !

JPEG Insight Crédit : CNES

InSight s’est posée sur Mars le 26 novembre. Insight (Interior Exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport), lancée le 5 mai dernier et qui fait partie du programme Discovery de petites missions planétaires de la NASA, a pour objectif l’étude géophysique de la planète Mars sur une durée d’une année martienne, soit deux années terrestres.

InSight va déployer sur le sol de Mars une station géophysique destinée à étudier la structure interne et la composition de la planète, pour mieux comprendre la formation et l’évolution de Mars et plus généralement des planètes telluriques, donc la Terre. Il permettra également le premier déploiement automatique avec un bras articulé d’un instrument sur le sol d’une autre planète ainsi que le dépôt du premier sismomètre pour détecter des séismes d’origine naturelle sur Mars.

Le sismomètre SEIS (Seismic Experiment for Interior Structure) est l’instrument central de la mission, ce qui démontre le très haut niveau de confiance que la NASA place dans le CNES, le centre national d’études spatiales français, maître d’œuvre de l’instrument, avec un consortium comprenant la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni la Suisse et le Jet Propulsion Laboratory de la NASA. Il sera chargé de détecter les petits séismes martiens et de sonder les profondeurs de la planète rouge afin de mieux comprendre sa structure interne, la taille et la nature du noyau, la viscosité du manteau et l’épaisseur de la croûte martienne.

Avec ce nouveau succès, la France et l’Europe occupent une place de premier plan dans les grandes missions internationales d’exploration spatiale.


(Source : Communiqué du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (Paris, 27/11/2018), site Internet du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation)

l’instrument SEIS (Seismic Experiment for Interior Structures), développé par l’entreprise française SODERN et l’Institut de Physique du Globe de Paris, sous la supervision du Centre national d’études spatiales (CNES), aura pour mission d’enregistrer :

• les tremblements de terre, même de faible magnitude ;

• les impacts de météorites dans un rayon de 150 km autour du site d’atterrissage ;

• les bombements de la croûte résultant de l’attraction de Phobos, l’une des 2 lunes de Mars, appelés marées de Phobos.

Ainsi, pour la première fois, l’Homme recueillera des informations précises sur la structure interne de Mars, et donc l’évolution d’une planète rocheuse autre que la Terre, levant le voile sur les mécanismes qui président à la formation des planètes rocheuses du système solaire. L’instrument principal de la mission InSight, le sismomètre français SEIS, a été testé le 30/11/2018. Bonne nouvelle : tout est parfaitement normal, l’instrument français est en bonne santé sur Mars !

Article rédigé par Violaine Zheng et Axel Oms, service de sciences et technologies du Consulat général de France à Shanghai

JPEG Sphère du sismomètre
Crédit : Cnes

Sources :

Centre national d’études spatiales (CNES)
Centre national d’études spatiales (CNES)
Thales

Dernière modification : 06/12/2018

Haut de page