« Millet, Courbet et le Naturalisme français : chefs-d’œuvre du musée d’Orsay » à Shanghai [中文]

Le Musée d’Orsay présente la première grande exposition internationale du tout nouveau Musée des arts de Chine, inauguré le 1er octobre dernier : « Millet, Courbet et le Naturalisme français ».

Pour célébrer l’inauguration du Musée des Arts de Chine à Shanghai (situé dans l’ancien pavillon chinois de l’Exposition universelle), l’exposition « Millet, Courbet et le Naturalisme français » réunit 87 chefs-d’œuvre du Musée d’Orsay de Paris du 16 novembre 2012 au 28 février 2013.

Cette exposition qui illustre les ambitions de ce nouveau musée public, marque aussi le retour du musée d’Orsay en Chine, sept ans après le succès inégalé de l’exposition des impressionnistes français pendant l’année de la France en Chine, qui accueillit près d’un million de visiteurs lors de ses trois étapes successives à Pékin, Shanghai et Hong-Kong.

A travers des œuvres emblématiques de Corot, Millet, Courbet, Bonheur, Bastien-Lepage, Roll, Renoir et le groupe de peintres de l’école de Barbizon, les courants picturaux de la fin du 19ème au début du 20ème siècle sont mis en avant, période où l’art français, en plein bouillonnement, est influencé par les mouvements humanistes. L’exposition est organisée autour de huit thématiques :
- « Les paysages : de Corot à Courbet » ;
- « Millet » ;
- « Le Réalisme » ;
- « Le Naturalisme » ;
- « Les Rêveurs » ;
- « Le Charme discret de la bourgeoisie » ;
- « Les Enfants » ;
- « Des préoccupations politiques et économiques ».

Certaines thématiques sont dédiées à un seul artiste ou sujet tandis que d’autres visent à rendre compte de l’avènement du naturalisme et du réalisme français au 19ème siècle, dans un contexte historique particulier où les changements sociétaux tout comme la nature influencent fortement la création artistique.

Exposition « Millet, Courbet et les naturalistes français ». - JPEG

Dernière modification : 18/08/2014

Haut de page