Mille stagiaires : comment j’ai obtenu mon visa stage en Chine

Geoffrey, étudiant français en Chine, relate les étapes qu’il a suivies pour obtenir un stage dans le cadre du programme bilatéral "Mille stagiaires".

Mon expérience avec le programme "Mille stagiaires"

A la suite d’un échange universitaire entre mon école d’ingénieur ESTP et l’Université de Chongqing, j’ai eu l’opportunité d’effectuer mon stage de TFE (travail de fin d’études) au sein de l’entreprise Asia Inspection, poste situé à Shenzhen.

Lors de mon entretien d’embauche, j’ai été informé que depuis 2013, l’entreprise n’arrivait plus à recruter de stagiaires français pour travailler en Chine car il était difficile d’obtenir le visa approprié. Je devais trouver une solution par moi-même.

Mes recherches se sont d’abord portées sur le visa business ou le visa étudiant. Mais en choisissant une de ces deux solutions pour faire un stage en Chine, je me plaçais dans l’illégalité vis-à-vis du gouvernement chinois.

Lors d`un voyage d’agrément à Shanghai, je me suis rendu au consulat de France à Shanghai. J’ai été accueilli par les services consulaires et après leur avoir expliqué ma situation, ils m’ont proposé une solution adaptée à ma situation : passer par la procédure « 1 000 stagiaires ». J’ai immédiatement informé l’entreprise qui a commencé les démarches.

Le programme « 1 000 stagiaires » existe depuis maintenant un an, il permet à mille étudiants français de venir réaliser un stage en Chine et vice-versa en toute légalité. L’obtention de mon visa stagiaire a pris deux mois, avec entre-temps l’obligation de revenir en France pour les formalités administratives avec l’ambassade de Chine à Paris.

Comment obtenir un Visa « 1 000 Stagiaires » et quelles sont les pièces à fournir du coté stagiaire ?

Les premières étapes sont :

Etape 1 :

Effectuer une demande d’autorisation de travail pour les étrangers à cette adresse mail : 1000stagiaires@institutfrancais-chine.com . Il vous sera demandé :
- votre convention tripartite complétée et signée ;
- une copie de votre passeport ;
- une copie de votre certificat de scolarité ;
- le nom, prénom, adresse en chinois et numéro de téléphone de la personne en charge dans votre entreprise de l’accueil de la suite des démarches pour lui adresser l’original de l’attestation « 1 000 stagiaires ».

Ils vous fourniront l`attestation utile pour la suite.

Etape 2 :

La prochaine étape est de transmettre ces documents à l`entreprise :

- photocopie du certificat d’enregistrement de l’entreprise d’accueil (à faire par l’entreprise) ;
- convention tripartite (télécharger le document sur le site http://www.faguowenhua.com/1000-stagiaires). Personnellement, j ai dû la refaire car j’avais utilisé la convention de mon école) ; ;
- attestation émise par le SCAC-IFC (document reçu étape 1) ;

PNG

- photocopie du passeport du stagiaire ;
- certificat médical de l’intéressé (à télécharger sur leur site). Vous devez prendre rendez-vous chez un cardiologue, radiologue et faire des tests sanguins ;
- assurance santé internationale (garantie minimum de 30 000 euros et couverture des dépenses médicales et hospitalières résultant de soins qui pourraient être engagés durant le séjour en Chine ainsi que les éventuels frais de rapatriement…) et une assurance responsabilité civile (personnellement j’ai souscris à ASFE 250e) ;
- attestation d’absence de casier judiciaire du stagiaire. (à demander à l’adresse 1000stagiaires@institutfrancais-chine.com 3 jours ouvrés). Il est nécessaire d’effectuer la demande sur internet auprès du gouvernement français pour recevoir le casier judiciaire N2 français puis l’envoyer à l’adresse 1000stagiaires@institutfrancais-chine.com.

PNG

Etape 3 : A faire par l’entreprise

- obtention d’une lettre de confirmation d’invitation ou d’une lettre d’invitation des établissements agréés auprès du bureau local des Affaires étrangères ou des établissements agréés sur présentation de l’autorisation de travail pour le stagiaire ;
- transmettre l’autorisation de travail pour les étrangers portant la mention « stagiaire » et la lettre de confirmation d’invitation ou la lettre d’invitation des établissements agréés au stagiaire afin qu’il puisse effectuer sa demande de visa Z ;
- accompagner le stagiaire dans ses démarches de demande de permis de travail portant la mention « stagiaire » et de transformation de son visa Z en autorisation de séjour après son arrivée sur le territoire chinois.

Etape 4  : Visa

Une fois les papiers reçus - je les ai obtenus par Fedex - vous devez vous rendre à Paris, Marseille ou Lyon pour déposer votre demande de visa. Vous devez acheter le billet aller pour la Chine, (attention je suis rentré à Paris pour faire mon visa) et vous devez prendre rendez-vous une semaine à l’avance.

Pourquoi faire autant d’efforts pour réaliser un stage en Chine ?

Ces 6 mois d`échanges m’ont permis de comprendre un peu mieux la culture chinoise. J` ai eu envie de l’approfondir en réalisant un stage en Chine. Il y a énormément d’opportunités professionnelles et de rencontres possibles en Chine.

Comment se passe la vie en Chine ?
La vie en Chine est parfois compliquée, pour l`instant je ne parle que quelques mots de chinois. Travailler dans ce pays et s’intégrer à la culture chinoise n’est pas chose évidente lorsqu’on ne parle pas chinois. Heureusement que l’anglais permet d’échanger plus facilement. Contrairement à d’autres villes chinoises, Shenzhen n’est pas une ville trop polluée et l’avantage est qu’elle se situe près de la mer.

Quelles sont tes perspectives ? Que comptes-tu faire après ton stage ?
Mes perspectives après ce stage sont de trouver une opportunité de travail chez Asia-Inspection ou si ce n’est pas possible, dans une autre entreprise. Ma meilleure option serait d’être embauché directement. Sinon, il me resterait encore l’option VIE. Constituer un réseau professionnel en Chine ne semble pas trop compliqué, le sport est un bon moyen de rencontrer des expats, faire des connaissances et partager des expériences.

Dernière modification : 29/06/2017

Haut de page