Météorites, du MNHN à Jiaotong [中文]

A l’occasion de la fête de la science, le service pour la science et la technologie du Consulat en coopération avec l’Institut Hautes Etudes, Innovation et Entrepreneuriat et le musée Qian Xuesen rattaché à l’université JiaoTong ont proposé au public une « belle histoire des météorites » titre de la conférence donnée par Matthieu Gounelle, professeur et commissaire de l’exposition « Météorites, entre ciel et terre » actuellement au Museum national d’Histoire Naturelle à Paris.

JPEG

Au sein du musée Qian Xuesen, Matthieu Gounelle a partagé son savoir et sa passion au sujet de ces étranges pierres qui tombent du ciel. Objets de curiosités, voire de culte, dès la plus haute Antiquité - la dague de Toutankhamon est en fer météorique -, les météorites ont toujours fasciné peuples et savants : c’est cette formidable histoire sur laquelle cette conférence est revenue.
JPEG
Le public, composé en majorité de jeunes lycéens venus du Lycée numéro 2 de l’Université Normale de Chine de l’Est, a pu trouver là une occasion idéale pour parfaire sa connaissance de notre systèmes olaire et des aérolithes qui y orbitent. Les questions du public succédant à la conférence ont témoigné du vifi ntérêt que les lycéens portent à ce sujet. De la nature des météorites sans oublier comètes et astéroïdes, en passant par leur provenance, aux domaines de recherche consacrés à l’étude de ces corps célestes, les pierres tombées du ciel ont subi un passage en revue complet, permettant de faire lumière sur ces objets parfois méconnus.

Focus sur le Museum national d’Histoire Naturelle

JPEG
Cette institution historique a été créée en 1635. A l’origine jardin royal à vocation médicinale et lieu d’enseignement, elle est devenue Muséum d’Histoire naturelle en 1793. Depuis quatre siècles, elle est à la source de découvertes scientifiques majeures en sciences naturelles. Elle s’est développée au fil du temps grâce à de grands esprits. Buffon au XVIIIe siècle, Daubenton,Lamarck, Geoffroy Saint-Hilaire ou encore Cuvier au XIXe siècle ont dispensé un enseignement hors pair, enrichi et étudié les collections et ont euà cœur de transmettre leurs savoirs au public.

Aujourd’hui, une multitude de métiers cohabitent au Muséum. Tous sont au service d’une même passion et d’un but unique : mieux connaître et valoriser la nature pour mieux la préserver. La prise de conscience environnementale et la sauvegarde de la planète sont au cœur des débats contemporains. Totalement engagé sur cesquestions, le Muséum occupe une position de référence grâce à des missions variées : la recherche fondamentale et appliquée, la conservation et l’enrichissement des collections, l’enseignement, l’expertise et la diffusion des connaissances.

Centre de recherche, le Muséum s’appuie sur des travaux en laboratoire et des expéditions dans le monde entier, un grand éventail de disciplines, des collections exceptionnelles et une expertise reconnue. A travers l’enseignement ou les actions de diffusion, il a également pour mission de partager ses savoirs. Avec un objectif clair : rendre les connaissances sur la nature accessibles à tous et sensibiliser le plus grand nombre à la protection de notre planète.

Dernière modification : 14/10/2019

Haut de page