Message de M. l’Ambassadeur de France en Chine

Le réseau diplomatique et consulaire en Chine demeure mobilisé afin de faciliter les échanges humains entre la France et la Chine.

Chers compatriotes,

Plus d’une année après le début de la pandémie de Covid-19, de nombreuses contraintes sanitaires continuent d’entraver un retour à des échanges normaux entre la France et la Chine, en dépit des progrès obtenus pour l’augmentation de la connectivité aérienne et le retour des ressortissants français bloqués hors de Chine l’année dernière. Comme nous l’indiquions dans notre message du 18 mai dernier, des difficultés persistent concernant l’accès à la Chine. Les autorités chinoises ainsi que les témoignages de plusieurs expatriés français confirment en effet que les lettres d’invitation préalables aux demandes de visas (lettres PU), délivrées par les bureaux des Affaires étrangères ou du commerce des provinces ou des municipalités, ne sont désormais délivrées qu’aux seules personnes venant travailler en Chine, leurs familles en étant exclues, en raison d’un durcissement de la politique de contrôle sanitaire chinois.

Dans ce contexte, cette Ambassade est, depuis plusieurs semaines, mobilisée afin de négocier avec la partie chinoise que l’ensemble des personnels devant prendre leurs fonctions en Chine à l’été puissent obtenir leurs visas dans des délais raisonnables et venir accompagnés de leurs familles. Nous avons, par conséquent, lancé un recensement des relèves à venir auprès des entreprises françaises installées en Chine, par l’intermédiaire de la Chambre de commerce et d’Industrie France-Chine. Nous mettons également tout en œuvre pour tenter de lever les difficultés rencontrées par les relèves du personnel éducatif et enseignant, pour permettre que la rentrée scolaire se déroule dans les meilleures conditions possibles dans l’ensemble des écoles françaises de Chine. L’Ambassade et les consulats généraux continuent par ailleurs de demander aux autorités chinoises de revenir sur le travel ban qui touche la France (ainsi que la Belgique et l’Italie pour les pays de l’UE) depuis novembre 2020. Cette levée permettrait de faciliter les voyages et de revenir ainsi à une meilleure compréhension des règles de déplacements entre la France et la Chine.

Soyez assurés que ces blocages persistants et les contraintes pesant sur la communauté française en Chine sont par ailleurs systématiquement évoqués lors de l’ensemble de nos entretiens bilatéraux et lors des échanges à haut niveau entre autorités politiques des deux pays. Nous sommes en effet convaincus que la coopération franco-chinoise ne peut être riche et durable que si elle est animée par les échanges humains qui l’incarnent.

Je sais que beaucoup d’entre vous auraient souhaité rentrer en France cet été afin de retrouver leurs familles et leurs proches dont ils sont séparés depuis trop longtemps. Dans ces circonstances difficiles, sachez que le réseau diplomatique et consulaire en Chine demeure mobilisé afin de porter vos préoccupations légitimes.

Laurent BILI
Ambassadeur de France en Chine

Dernière modification : 10/06/2021

Haut de page