Libye - Raid aérien contre la ville de Morzouk [中文]

(4 août 2019)

Le 4 août 2019, la ville de Mourzouq a été visée par une série de frappes aériennes qui ont causé la mort de dizaines de personnes, dont des civils. La France rappelle à toutes les parties et institutions libyennes qu’elles ont l’obligation de protéger les populations et infrastructures civiles au titre du droit international humanitaire. La France exprime sa solidarité aux familles des victimes et aux blessés.

Cette situation rappelle l’urgence d’une désescalade immédiate et de la cessation des combats en Libye. La France, comme l’ensemble du Conseil de sécurité qui l’a endossé hier, soutient l’appel du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies, M. Ghassan Salamé, lors de son intervention au Conseil de sécurité le 29 juillet, à une trêve à l’occasion de l’Aid al Adha, accompagnée de mesures de confiance. Une telle trêve doit conduire à un retour rapide au processus politique sous les auspices des Nations unies qui doit s’appuyer sur les principes et règles agréés aux conférences de Paris, Palerme et Abou Dabi.

Dernière modification : 07/08/2019

Haut de page