Libye [中文]

Q : Quelle est votre réaction à la suite de l’attaque contre une école militaire à Tripoli samedi ; estimez-vous que la Russie et les Emirats arabes unis font partie des interférences militaires étrangères en Libye ?

R : La France s’inquiète du risque d’escalade lié au renforcement des interférences militaires étrangères en Libye et du bilan des derniers bombardements survenus en Libye.

La France rappelle la nécessité de consolider le consensus international lors de la conférence de Berlin, afin d’établir un cessez-le-feu et de permettre la reprise d’un dialogue inter-libyen. La France soutient pleinement le retour à un processus politique impliquant l’ensemble des parties prenantes, sous l’égide des Nations unies, dans le respect des principes agréés à Paris, Palerme et Abou Dabi, et afin de restaurer l’unité et la pleine souveraineté de la Libye.

Dernière modification : 15/01/2020

Haut de page