Les premiers lapins transgéniques sont chinois

Après les buffles transgéniques, nés l’année dernière à l’université du Guangxi (Sud de Chine), les premiers lapins transgéniques au monde issus de fécondations in vitro nés en décembre dernier ont été récemment présentés au public par la même équipe de recherche, présidée par le Dr SHI Deshun.

En novembre dernier, les chercheurs chinois ont combiné le gène fat-1 avec les semences, puis ont injectés ces semences modifiés dans des ovocytes de lapines pour obtenir les embryons transgéniques, et ont ensuite implanté les embryons transgéniques dans les lapines porteuses. Finalement, deux lapines porteuses ont donné naissance à 7 bébés, 4 d’entre eux portant le gène fat-1. L’enzyme encodée par le gène fat-1 peut transformer les acides polyinsaturés oméga-6 à oméga-3, qui possèdent des effets positifs pour le traitement et la prévention des maladies cardio-vasculaires et des cancers.

Pékin, science.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 17/03/2011

Haut de page