Les activités de loisirs en ligne, un outil inattendu au service des compétences langagières [中文]

Dans le cadre du soutien à la formation professionnelle continue apportée aux enseignants de français de Centre Chine, Denyze Toffoli (Directrice du département de linguistique appliquée et didactique des langues à l’université de Strasbourg) a effectué une série de conférences sur le développement informel des langues en ligne (DILL) les 21 et 22 octobre 2013, dans le cadre de la mise en place de l’accord de coopération entre l’université de Strasbourg et Huazhong University of Science and Technology (HUST).

La mission était organisée par le Service de Coopération et d’Action Culturelle-Institut Français de Chine du Consulat général de France à Wuhan en partenariat avec les universités de Wuhan, du Hubei, HUST et l’Alliance française.

JPEG - 66.4 ko
Denyze Toffoli

La conférencière a d’abord abordé les différentes pratiques d’activités -souvent de loisirs- en ligne, rappelant qu’écouter de la musique, participer à des forums, regarder des films ou des séries télévisées en dehors de la classe de langue constitue un apport non négligeable en langue cible.
Elle a souligné les spécificités du langage écouté dans les activités de loisirs - particulièrement celui des séries télévisées - qui se caractérisent entre autre par le soutien de la langue par un support narratif, l’abondance de dialogues et l’utilisation d’un langage habituel et contemporain de niveau B1 du Cadre européen commun de référence pour les langues*.Les séries télévisées se déroulant dans le monde médical ou dans le monde de l’entreprise permettent quant à elles, une bonne initiation au français sur objectifs spécifiques (français médical, français du commerce…).

JPEG - 92.1 ko
Les étudiants de l’université HUST

L’impact de l’apprentissage informel des langues en ligne pour l’acquisition de la langue est mis en évidence par les résultats qui font état de meilleures compétences linguistiques visibles à travers l’exactitude des traductions, le réemploi des structures apprises dans les écrits et une meilleure compréhension orale. En effet, les enseignants sondés par les recherches confirment que les compétences les plus affectées par le DILL sont la compréhension orale (l’apprenant est moins désarçonné par le débit rapide), l’expression orale (utilisation d’expressions idiomatiques et actuelles), l’accent et la fluidité du discours.

JPEG - 84 ko
Le public de l’université du Hubei

L’intervenante a ensuite souligné l’impact des activités de loisirs en langue étrangère sur le plan identitaire, l’analyse de blogs faisant ressortir un développement spécifique que l’on peut assimiler à « l’image voulue de soi ». On constate alors que les étudiants se voient devenir de véritables utilisateurs de la langue et ne se considèrent plus comme de simples apprenants.

JPEG - 79.4 ko
Les étudiants posant des questions

La conférencière a terminé en abordant la question du travail pour le centre de langues et pour l’enseignant vis-à-vis du DILL. Elle a souligné que le centre de langues en tant que lieu physique de collections de ressources et de mise à disposition d’équipements avait de moins en moins de raison d’être, ces aspects du centre de langues étant désormais dans la poche de l’étudiant ou sur sa tablette, sorte de « Centre de langues virtuel ».

Par contre, les apprenants ayant encore peu l’occasion de parler et d’échanger à l’oral avec autrui en ligne, l’expression orale doit avoir une priorité en classe de langue. L’enseignant de langue de demain doit quant à lui, se tenir au courant des pratiques des étudiants - des séries et films qu’ils regardent ou des musiques qu’ils écoutent - et pouvoir échanger avec eux à ce propos. Il faudra, le cas échéant, faire prendre conscience aux apprenants que cela participe à l’acquisition de la langue étrangère ainsi que des techniques qui peuvent faciliter ou permettre d’approfondir les apprentissages. L’enseignant devra également être capable de faire prendre conscience des différences (par exemple de registre, de stylistique, de sémantique…) entre les contextes en ligne et ceux rencontrés dans les milieux professionnels ou universitaires.

L’intervenante a conclu que c’était en endossant ces nouveaux rôles que les enseignants de langues continueront à être une vraie force pour l’apprentissage des langues demain.

JPEG - 76.6 ko
La conférence pour enseignants à l’Alliance française

La conférencière :

Denyze Toffoli est maître de conférences à l’Université de Strasbourg, depuis 2006, après une première carrière de 20 ans en tant que consultant / chef d’entreprise dans la formation en langues à Paris.

Directrice du Département de linguistique appliquée et didactique des langues depuis 2010, elle intervient aujourd’hui dans les masters en didactique des langues, notamment sur l’ingénierie de formation, la psycholinguistique, et les outils multimédia. Depuis la rentrée 2013, elle est chargée d’une mission de mise en place d’une nouvelle politique des langues pour les spécialistes d’autres disciplines (LanSAD).

Denyze Toffoli est rédactrice en chef de la publication en ligne Recherches en didactique des langues et cultures : les cahiers de l’Acedle (Association des Chercheurs et Enseignants en Didactique des Langues Etrangères)* et secrétaire générale de l’association.

Publications :

Toffoli, D. & Sockett, G., 2013. "University teachers’ perceptions of Online Informal Learning of English (OILE)". CALL Vol 26 (2). DOI : 10.1080/09588221.2013.776970

Sockett, G. & Toffoli, D., (2012). “Beyond learner autonomy : a dynamic systems view of the informal learning of English in virtual online communities”. ReCALL 24(2) : 138–151. http://journals.cambridge.org/repo_A85KV5Gr

Toffoli, D. et Sockett, G. (2010). "How non-specialist students of English practice informal learning using web 2.0 tools" ASp, La revue du GERAS, n°58 | 2010 « À l’intersection des discours de spécialité : hétérogénéité et unité ». 125-144.

Toffoli, D. et Sockett, G. (2010). « Analyse de Apprentissages et documents numériques », Alsic, Vol. 13 | 2010, [En ligne], mis en ligne le 06 décembre 2010. URL : http://alsic.revues.org/index1709.html.

Toffoli, D. (2004). « De la théorie à la pratique : appliquer des modèles cognitifs de motivation dans un centre de langues ». ASp, La revue du GERAS, n° 41-42 : 4° trimestre 2004 « Recherche et pratiques en Centre de langues ». 99-114.

Toffoli, D. (2008). Le plaisir de communiquer - guide pour construire et animer des formations en langue. Matoury : Ibis Rouge Editions. http://www.ibisrouge.fr

Pour plus d’informations :

Annonce des conférences de Denyze Toffoli à Wuhan : http://www.consulfrance-wuhan.org/Le-developpement-informel-des-langues-en-ligne-une-opportunite-pour-la-Chine.html?lang=fr&id_secteur=1251

Retrouvez les annonces des conférences du Service de Coopération et d’Action Culturelle- IFC sur le site du Consulat général de France à Wuhan : http://www.consulfrance-wuhan.org/accueil.html

Retrouvez les annonces des conférences grand public à Wuhan en vous abonnant à la lettre de diffusion de Faguowenhua, le site de la culture française en Chine : http://www.faguowenhua.com/?lang=fr

Dernière modification : 28/01/2014

Haut de page